Carriere

Les réseaux féminins, une force dans sa carrière ? (4/6)


Entraide, bienveillance et dynamisme sont les maîtres mots des réseaux féminins au Maroc. En effet, en jouant collectif, l’audace et le potentiel de chaque femme s’illuminent, écrasant au passage les nombreux freins qui la retiennent. Zoom sur six réseaux féminins qui boostent le leadership selon son secteur.

Zineb Baïz El Kabbaj, présidente fondatrice de l’Association Mentor’Elles

Mentor’Elles, c’est qui ?
Mentor’Elles est une association marocaine à but non lucratif représentée par des personnes bénévoles, volontaires et engagées. Notre mission est d’accompagner les femmes dans la réalisation de leurs ambitions et leurs aspirations professionnelles.

Pourquoi a-t-il été fondé ?
Mentor’Elles a été lancée après le constat d’un réel besoin : le manque d’accompagnement professionnel envers les femmes dans des moments pourtant forts de leur carrière. Ayant nous-mêmes été déjà confrontées à ce genre de situation, nous avons pris la décision de lancer cette initiative à la base orientée mentoring.

Que proposez-vous ?
Depuis les débuts de Mentor’Elles, un premier noyau dur de mentors, aussi bien femmes que hommes, et de mentees (personnes accompagnées) s’est constitué, nous permettant d’affiner notre proposition aujourd’hui déclinée autour de plusieurs activités. Quelles sont-elles ? Le Mentoring, le Meet ups (essentiellement des partages d’expérience issues de parcours très diversifiés), des Masterclass et du networking. Ce dernier se compose de rencontres conviviales et informelles rassemblant la communauté Mentor’Elles ainsi que son écosystème afin de promouvoir les échanges ainsi que la création et l’entretien de relations professionnelles porteuses de valeurs et d’impact, ainsi que génératrices d’opportunités. Mentor’Elles grandit lentement mais sûrement, car il nous est essentiel de garder notre caractère humain pour un maximum d’impacts. 

En quoi les réseaux féminins sont-ils importants dans une carrière ?
Je parlerai plutôt de réseau tout court. Car, à mon sens, la diversité et la mixité sont une nécessité pour que les femmes et les hommes puissent se réaliser pleinement. Pour moi, c’est une illusion que de penser qu’il n’y a que les femmes qui peuvent ou doivent soutenir les femmes. Notre contexte fait que les hommes ont accès à des apprentissages et à des retours d’expérience qui nous sont nécessaires pour mieux décrypter et comprendre certaines choses. Pour revenir à la question, les réseaux sont importants car ils nous offrent une diversité de  parcours. Ils nous donnent accès à des horizons plus larges, et nous permettent également de nous remettre en question et de nous challenger. Les réseaux sont surtout des relations humaines qui peuvent se traduire par un soutien, un support, une oreille attentive ou encore un conseil avisé. Aussi, contrairement aux croyances, entretenir un réseau n’est pas purement opportuniste. Une vraie relation de networking part d’une intention sincère, celle de recevoir mais aussi celle de donner. Elle est donc à double sens. Elle doit être porteuse de valeurs et d’impacts, et durer dans le temps.

Commentaires

Commentaire