A la une Caftan

Caftan 2018 : Imane Tadlaoui Faouz, holi Caftan


Imane Tadlaoui Faouz, créatrice pétillante, a fait ses premier pas à Caftan 2018. La Jeune Talent au sourire communicatif a offert avec subtilité et dextérité une collection élégamment colorée. Une belle consécration pour cette trentenaire qui s’est lancée dans le stylisme en 2012.

Que vous inspire le thème Ethnies ?
C’est le patrimoine universel commun avec son histoire et ses traditions qui se traduisent notamment à travers la culture vestimentaire.

À la découverte du thème, quelle image vous est venue à l’esprit ?
Celle d’une belle femme berbère de caractère, arborant des bijoux et vêtue d’une somptueuse robe colorée aux motifs géométriques.

Quel a été le point de départ de votre collection ?
La première étape a été la sélection des tissus de différentes textures et couleurs afin d’y adapter le style de travail choisi, à savoir la broderie ou le perlage.

À quelles ethnies avez-vous rendu hommage ?
Mon choix s’est porté sur trois ethnies. Tout d’abord, la culture berbère qui est une réelle source d’inspiration de par ses broderies très rares à forme géométrique. Ensuite, la culture vietnamienne pour la beauté des couleurs de ses broderies, et enfin, le style hindou en raison de ses motifs majestueux.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le thème Ethnies ?
Sa richesse. C’est ce qui me permet de déployer mon savoir-faire en termes de broderies modernes et traditionnelles à travers notamment le travail géométrique berbère ou les motifs à courbure tirés de la culture hindoue.

Quels sont les points forts de votre collection ?
Ma ligne se distingue par une large palette de couleurs. Cela se voit dans les tissus, la nuance des pierres en accord avec la broderie, et dans les techniques de travail adoptées pour chaque pièce.

Quelles innovations avez-vous introduites sur le caftan ?
Pour cette collection, j’ai voulu rester fidèle à mon propre style, à savoir classique et chic, tout en y incluant quelques touches d’originalité. Dans cette ligne, on trouve un mélange de couleurs quelquefois improbables, mais aussi un effet patchwork avec des cols officier et en dentelle, ainsi qu’une multitude de détails tout aussi importants, comme le perlage. Tout en veillant à préserver l’authenticité du caftan marocain.

Quel qualificatif définirait le mieux votre collection ?
Un seul mot me vient à l’esprit : melting-pot. Car ma ligne est réellement un grand mélange de couleurs, de broderies, de motifs, de textures et de tissus.

Sur quelles couleurs et matières avez-vous choisi de travailler pour cette collection ?
Mes premiers choix sont le crêpe de soie et le drap de soie en raison de leur tomber fluide. J’ai également tenu à introduire d’autres matières nobles comme le broché, l’organza, le brocart qui sied parfaitement au thème, et bien sûr, l’incontournable velours de soie. C’est un petit méli-mélo. En ce qui concerne les tons, j’ai opté pour un véritable feu d’artifices de couleurs. Il y a le mauve mélangé au jaune et turquoise, le gris avec du rouge et pêche, le bleu canard ou tout simplement du noir.

Que représente pour vous votre première participation à Caftan ?
J’ai toujours rêvé de faire partie de l’incroyable famille Caftan. Cet événement est sans aucun doute le plus important show dédié au caftan marocain qui célèbre les stylistes aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Du coup, cette participation est pour moi l’aboutissement de plusieurs années de travail. C’est un réel honneur !

Comment définirez-vous votre griffe ?
C’est un somptueux mariage de couleurs qui met en lumière le merveilleux travail manuel de nos artisans marocains, afin d’en préserver le cachet traditionnel.

Si je vous dis, “avec vous, le caftan rime avec…”, que répondez-vous ?
Brillant, resplendissant. Que du bonheur pour moi.

Commentaires

Commentaire