Actus fil info

Women in Africa mise sur le leadership féminin africain

Écrit par FDM

Pour la deuxième année consécutive, Women in Africa (WIA) connecte les femmes du monde entier. Son 2ème Sommet annuel qui se déroule du 27 au 28 septembre à Marrakech rassemble pas moins de 480 femmes et hommes, issus de 70 pays dont 52 africains afin de croire et de booster l’empowerment des femmes africaines.

« Regarder l’Afrique avec confiance, croire en ses talents », c’est le thème choisi pour le 2ème Sommet annuel de Women in Africa (WIA) tenu du 27 au 28 septembre à Marrakech. « Nous croyons que lorsque les femmes se connectent entre elles, une magie unique s’opère, explique Hafsat Abiola, la présidente de WIA Initiative. Avons-nous besoin des femmes et de WIA Initiative ? Oui car nous savons que nous sommes la clé pour développer l’entreprenariat et le leadership féminin en Afrique ». Face à elle, 480 femmes et hommes originaires de 70 pays qui ont ainsi voulu prendre part aux deux ambitions de WIA Initiative, à savoir révéler le potentiel de la nouvelle génération de femmes leaders africaines et mettre en réseau les businesswomen africaines et internationales au service d’une Afrique innovante et inclusive, comme le souligne l’organisation dans un communiqué.

Croire à l’expertise inépuisable des femmes

« Aucun pays, aucune société, aucune économie, ni aucune entreprise ne peut relever les défis de l’heure, ni mettre en valeur tout son potentiel si les femmes sont mises à l’écart », comme l’a appuyé le roi Mohammed VI dans un message adressé aux participants de WIA à l’ouverture de leurs travaux. Le Souverain a ainsi appelé à valoriser les compétences féminines africaines et à les mettre au service du développement du continent, eu égard au grand potentiel dont dispose les femmes africaines et à leurs capacités remarquables. Autre temps fort : le plaidoyer pour épauler l’entrepreneuriat des femmes en Afrique. Ainsi, pour les participants, il est primordial que l’école soit obligatoire jusqu’à 16 ans, de voir l’agro-finance se développer, de créer un guichet unique business, d’instaurer un parrainage intercontinental ainsi qu’un fond d’investissement féminin.

Des actrices du changement

Le 2ème Sommet de WIA, c’est aussi la mise en avant du programme « They Make Africa » soutenu par le groupe L’Oréal. Cette initiative a laissé la tribune libre à plusieurs femmes d’exception venues de cinq régions africaines. Parmi elles, Patricia Nzolantima (RDC), entrepreneure, auteure, « philanthropiste » et Country Manager de Comuni’Cart – Ambassadrice WIA Initiative qui croit aux femmes africaines. « Je me dis tout le temps que ces femmes vont changer l’Afrique, mais pour cela, nous devons croire en nous, et en les autres (…), c’est notre plus grande force. La réussite est un chemin et non un but en soi. Il ne faut jamais laisser quelqu’un vous dire que vous ne pourrez pas y arrivez », souligne-t-elle. Lors de cette première journée, un autre programme a également été présenté : le Programme 54 lancé par WIA Philanthropy, grâce au soutien de la Société Générale et en collaboration avec le cabinet Roland Berger qui a sélectionné 55 projets pour 52 pays représentés (1 200 candidatures reçus). Ce programme permet à des jeunes entrepreneurs talentueux à l’expertise impressionnante d’être mise en relation et de bénéficier d’une visibilité maximale pour tout d’abord démontrer la force de l’Afrique mais aussi créer des vocations !

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire

loading...