A la une Actus

Vous avez demandé le programme du festival L’Boulevard ?

Écrit par FDM

Concerts de plus de 50 formations, compétition Tremplin exceptionnelle, cirque, danse, ateliers, formation, souk associatif, urbain et musical, expo photo, webradio… Voici le beau programme de la 19ème édition du festival L’Boulevard attendue du 13 au 22 septembre au stade du R.U.C à Casablanca.

Le festival L’Boulevard compte une nouvelle fois faire vibrer Casablanca. Le coup d’envoi de sa 19ème édition approche. Il est prévu le 13 septembre, et son programme vient d’être dévoilé. Résultat : sur scène, sont attendus le dub rock balkanique de Dubioza Kolektiv (Bosnie-Herzégovine), les chants sérères et gnawa d’Ubuntu Roads (Sénégal/Mauritanie/Mali), ou encore les artistes libanais Love & Revenge.

On a aussi des death metalleuses libanaises, de l’électro américano-indonésien venu d’Espagne, du metal ethnique expérimental algérien, de la world music égyptienne, du punk rap mandolin franco-grec, et bien plus encore, énumère dans leur présentation les initiateurs de cet événement devenu incontournable. Bref, de la musique qui résonne depuis les quatre coins du monde mais surtout des talents à travers la compétition Tremplin. « L’appel à candidature du Tremplin permet chaque année de prendre le pouls de la jeune scène musicale et d’avoir une photographie d’ensemble de ce qui s’y prépare », rappelle l’organisation, ajoutant que « hasard numérique, pour cette 19ème édition, 19 groupes venus de tout le Maroc — Deroua, Kalâat M’gouna, Sidi Ifni, Fès, Berrechid, Azemmour, Safi, Oujda, Tanger, Agadir, El Jadida, Rabat, Salé,- Casablanca…— joueront leurs compositions originales du 13 au 15 septembre, parfois pour la première fois, et redoubleront pour convaincre jury et public. » Les gagnants se produiront du 20 au 22 septembre en première partie des têtes d’affiche de cette édition qui compte également du cirque, de la danse, des ateliers, des formations, du souk associatif, urbain et musical, une expo photo, ou encore de la webradio… Bref, tout est dit. Que le spectacle commence !

 

 

 

Commentaires

Commentaire