A la une Actus

Violences faites aux femmes : le discours émouvant d’Oprah Winfrey aux Golden Globes

Écrit par FDM

La lutte contre les violences sexuelles était au cœur de la 75ème cérémonie des Golden Globes, organisée le 7 janvier. Et c’est le discours de la célèbre Oprah Winfrey qui a marqué la soirée durant laquelle de nombreuses comédiennes étaient vêtues de noir pour dénoncer les harcèlements multiples dont sont victimes les femmes notamment à Hollywood.

« Je veux que toutes les jeunes filles qui me regardent maintenant sachent qu’un nouveau jour est à l’horizon ! », ce sont les mots prononcés à la tribune par la productrice, présentatrice et actrice vedette, Oprah Winfrey qui a reçu le prix Cecil B. DeMille pour sa carrière, lors de la 75ème cérémonie des Golden Globes le 7 janvier. Un discours qui donne la chair de poule, quelques mois après l’affaire du producteur d’Hollywood Harvey Weinstein qui a entraîné une multitude d’autres révélations sur des hommes d’influence accusés eux aussi d’harcèlements sexuels. « Dire notre vérité est l’outil le plus puissant que nous ayons. Je suis particulièrement fière et inspirée par toutes les femmes qui se sont senties assez fortes pour prendre la parole et partager leurs histoires personnelles. Chacun de nous dans cette pièce est célèbre grâce aux histoires qu’il ou elle raconte. Cette année, nous sommes devenues l’histoire. Et ce n’est pas juste une histoire qui affecte le showbusiness. C’en est une qui transcende n’importe quels culture, pays, race, religion, politiques et lieux de travail. » « Depuis trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c’est fini pour eux! C’est fini pour eux! », a-t-elle ajouté, recevant une ovation debout et déclenchant des larmes parmi les actrices dans la salle de bal du Beverly Hilton. Ce soir-là, le noir a dominé le tapis rouge, en signe de solidarité avec les victimes d’harcèlement sexuel. Emma Stone, Amy Poehler, Jessica Biel, Kerry Washington, Christina Hendricks, Octavia Spencer, Jessica Chastain, Laura Dern et Claire Foy figuraient notamment parmi les premières arrivées à la cérémonie à porter du noir. Des stars qui ont été également nombreuses à afficher leur soutien à la campagne Time’s up (« C’est fini »), lancée début janvier, pour combattre le harcèlement sexuel aux Etats-Unis, en aidant celles qui n’ont pas les moyens financiers à se défendre à travers un fonds. Un vent nouveau souffle. Et pour Oprah Winfrey : « Quand ce nouveau jour se lèvera avec le soleil, ce sera grâce à beaucoup de femmes magnifiques, dont beaucoup se trouvent ici ce soir, et grâce à des hommes phénoménaux, se battant dur pour que personne n’ait à dire « Me too » de nouveau. »

 

Commentaires

Commentaire