Actus fil info

Violence contre les femmes : Bassima Hakkaoui plaide pour une politique publique de justice sociale

Écrit par FDM

La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui a plaidé, mercredi à Rabat, pour une politique publique garantissant l’équité et la justice sociale.

S’exprimant lors de la rencontre de clôture de la 13-ème Campagne nationale de sensibilisation pour combattre les violences faites aux femmes, dédiée à la présentation des conclusions et des recommandations issues des 12 rencontres régionales organisées en collaboration avec l’Entraide nationale et l’Agence de développement social dans les villes d’Azrou, Sidi Yahya El Gharb, Nador, Azilal, Fès, Khouribga, Errachidia, Safi, Settat, Taroudant, Tan-Tan et Guelmim, la ministre a passé en revue les importantes nouveautés en matière de lutte contre ce phénomène, en particulier le projet de loi sur la violence à l’égard des femmes et le projet de loi relative à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination (APALD).

Elle a rappelé que le programme gouvernemental comprend une série de mesures visant à garantir l’équité et la justice sociale et à lutter contre toutes les formes de discrimination à l’encontre des femmes, mettant en relief les dispositions de la Constitution de 2011 qui stipule que le Maroc s’engage à bannir et combattre toute discrimination à l’encontre de quiconque et à promouvoir les dispositifs des droits de l’Homme, y compris les droits des femmes à exercer leur citoyenneté sous ses différentes manifestations, dans le cadre de l’égalité homme-femme dans les droits politiques, civiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

La ministre a relevé que cette campagne nationale a permis de sensibiliser une large cible constituée également de la gente masculine, soulignant l’importance de l’éducation dans la consécration des principes de l’égalité et du respect.

Elle a, à cet égard, mis l’accent sur l’implication de tous les départements concernés et les partenaires institutionnels notamment l’Entraide nationale et l’Agence de développement social pour assurer succès à ce chantier.

La 13-ème campagne nationale de sensibilisation pour combattre les violences faites aux femmes, qui avait été lancée le 25 novembre dernier, a été ponctuée par l’organisation de 12 rencontres régionales dans différentes villes du Royaume et par la participation de différents acteurs régionaux et locaux concernés par la question de la violence à l’égard des femmes, dont des acteurs institutionnels, des chercheurs, des universitaires et des représentants de médias régionaux et nationaux.

Commentaires

Commentaire

loading...