Actus fil info

« Une fragile poésie », une exposition en hommage à Leila Alaoui et Camille Lepage

Écrit par FDM

C’est une exposition poignante qui est accrochée du 4 mai au 28 juillet à l’Institut français de Marrakech. Inaugurée à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse le 3 mai, « Une fragile poésie » rend hommage à deux jeunes photographes assassinées : Leila Alaoui et Camille Lepage.

Les clichés des photoreporters assassinées, la Française Camille Lepage et la Franco-Marocaine Leila Alaoui, ont été rassemblés dans l’exposition « Une fragile poésie », inaugurée le 3 mai à l’Institut français de Marrakech à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. C’est leur engagement humanitaire qui est ainsi mis en avant. Un magnifique engagement qui leur a coûté la vie. Camille Lepage est décédée en mai 2014, alors qu’elle faisait un reportage sur l’exploitation diamantaire en République centrafricaine. Et Leila Alaoui en janvier 2016 au Burkina Faso, où elle réalisait une série d’images pour Amnesty International. La première n’avait 26 ans, la seconde 33, comme le rappelle l’Institut français de Marrakech dans un communiqué, soulignant que les œuvres des deux femmes sont souvent difficiles à regarder, parce qu’elles témoignent de tragédies. En effet, Camille Lepage, s’est focalisée sur les conditions de vie difficiles des populations dans les Monts Nouba au Soudan, au Soudan du Sud et en République centrafricaine, et Leila Alaoui s’est intéressée aux déshérités de Jordanie et du Maroc, ainsi qu’aux réfugiés syriens au Liban. Au fil des images qui défilent sous nos yeux, des exilés, des morts, des blessés, des malades, des estropiés, des enfants souvent. Une réalité crue. Mais la réalité. Les deux photojournalistes ont également réussi à saisir, au cœur de ce chaos, de brefs instants de délicatesse, des moments fragiles de poésie, décrit l’Institut, rajoutant qu’elles ont capturé la beauté dans ce qu’elle a de plus inattendu parce qu’elle était aussi dans leur regard.

Leila Alaoui ©Othmane Zine

Camille LEPAGE ©Frédéric Gerschel

Commentaires

Commentaire

loading...