A la une Actus

Une candidate du PJD aux dernières élections accusée de prostitution et de proxénétisme

Écrit par FDM

Mardi dernier, une candidate du PJD battue aux dernières élections a été convoquée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) pour être interrogée.

Selon le journal Al Akhbar dans son édition du 25 novembre, deux chefs d’accusation sont retenus contre cette militante du Parti de la Lampe, de la justice et du développement : Proxénétisme et prostitution avec des clients de différentes nationalités de la région du Golfe.

Agée de 35 ans, celle qui s’était présentée aux dernières élections communales et régionales à Saïdia sous la bannière du PJD est mariée et mère de deux enfants. Elle aurait, grâce à ces activités annexes, amassé une fortune dépassant les douze millions de dirhams, provenant des transferts bancaires qu’auraient effectués des clients du Golfe. Cet argent aurait été investi dans l’acquisition d’une résidence de luxe, d’une voiture et dans le lancement de plusieurs projets dans la région. Un train de vie hors norme pour celle qui était connue par la population en sa qualité d’aide coiffeuse.

D’après le quotidien arabophone, qui s’appuie sur des sources locales, la dame en question offrait jusqu’à 4000 dhs à ceux qui lui donneraient leur voix pour les élections afin de décrocher un siège au conseil municipal de Saidia. Et de poursuivre que celle-ci ne serait peut être que l’arbre qui cache la forêt et qu’il fallait s’attendre à ce que d’autres complices tombent. La piste d’un réseau international de prostitution via internet serait en question explique le quotidien.

Commentaires

Commentaire

loading...