Actus fil info

Turquie : l’auteure Elif Shafak épingle le dictionnaire pour sexisme

Écrit par FDM

Pour la énième fois, le dictionnaire du Türk Dil Kurumu (TDK), l’institution chargée de normaliser la langue turque, est montré du doigt pour une définition discriminante à l’égard des femmes.

C’est Elif Shafak, l’écrivaine la plus populaire de Turquie, qui a épinglé l’institution sur son compte Twitter au sujet de la définition du mot “kirli”. Dans le dictionnaire, ce mot, qui signifie “sale” en turc, est exemplifié par la phrase “une femme en période de menstruations”, ce qui revient à dire qu’une femme en période de règles est donc sale. Pour évacuer tout malentendu, ce même dictionnaire donnt à ce mot deux définitions : “sale” et “contraire aux valeurs de la société”. Une pétition réclamant la suppression de cette mention a déjà récolté 18500 signatures. Par le passé, le TDK a déjà été accusé de sexisme à plusieurs reprises pour des definitions jugées discriminatoires. Ainsi, la seconde définition du mot “musait” (disponible) décrit une femme “disposée à flirter” et qui peut “flirter facilement”. Une pétition en ligne appelle aussi à la révision de cette entrée, arguant que l’action de flirter implique deux parties et pas seulement la femme. De même, le TDK décrit une  “mauvaise femme” (“kötü kadın”) comme une “prostituée” alors qu’un “mauvais homme” (“kötü adam”) est juste “celui qui est antipathique dans les films ”! No comment.

Commentaires

Commentaire

loading...