A la une Actus

« Tu n’es qu’un bon à rien » : une campagne dénonce les violences verbales faites aux enfants

Écrit par FDM

La maltraitance passe aussi par les mots. Pour sensibiliser sur les séquelles que peuvent laisser de petites phrases lâchées aux enfants, deux associations françaises viennent de lancer une campagne de sensibilisation.

« Qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi ? », « t’es une moins que rien » ou encore « si j’avais su j’aurais pas fait d’enfants ». Certaines phrases entendues dans l’enfance peuvent blesser toute une vie, expliquent l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo) et Stop VEO Enfance sans violences qui viennent de lancer « Les mots qui font mal », un clip contre les violences psychologiques subies, parfois involontairement, par les enfants. Dans cette vidéo, cinq adultes récitent des morceaux de phrases entendues plus jeunes. Résultats : détresse, baisse de l’estime de soi ou encore colère à l’âge adulte. Cette campagne ne peut laisser indifférent, alors réfléchissons à deux fois avant de blâmer un enfant.

 

Commentaires

Commentaire