A la une Actus

Solidarité : les aides attribuées aux association divisées par deux

Écrit par FDM

L’enveloppe destinée aux projets d’association versée par le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement social marocain a baissé de moitié en deux ans.

Les chiffres sont tombés pour 2016. Le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Égalité et du Développement social a fait mardi 25 avril un petit bilan sur le financement accordé aux associations en 2016 dans le cadre de partenariats. Au total, 200 projets soutenus pour une enveloppe de 21 millions de dirhams alors qu’en 2014, le montant de ce budget s’élevait à 43 millions de DH contre 65 millions en 2012 et  47 millions en 2013. Une vraie dégringolade. « Cette baisse est vraiment significative, se désole Ahmed El Haij, président de l’AMDH (Association marocaine des droits humains) qui était présent lors de l’intervention de la ministre El Hakkaoui. On ressent la politique d’austérité menée dans le pays. Les associations ne sont pas épargnées malgré leur rôle.» Pour lui, cette aide pécuniaire ressemble davantage à un coup de pouce qu’à un réel financement, alors que les projets soutenus sont importants, comme la sensibilisation aux droits des personnes en situations de handicap ou encore l’appui aux centres d’accueil pour les femmes victimes de violences. « L’Etat est dans une démarche contradictoire : il y a les paroles et les actes. Et cela devient de plus en plus problématique », pointe-t-il. Résultat : « Les associations sont obligées de se tourner de plus en plus vers d’autres partenaires privés ou étrangers pour obtenir des financements, explique Ahmed El Haij. Je suis inquiet et je ne suis pas le seul. De plus en plus d’associations vont voir le jour au Maroc mais elles auront de moins en moins de financement de la part de l’Etat. »

 

 

Commentaires

Commentaire

loading...