A la une Actus

Six crèmes solaires déconseillées par 60 millions de consommateurs

Écrit par FDM

Six crèmes solaires, deux pour enfants et quatre pour adultes, sont dans le viseur du magazine français 60 millions de consommateurs du 22 juin.

Certaines crèmes solaires sont remplies de perturbateurs endocriniens, comme l’a constaté le magazine 60 millions de consommateurs qui a passé aux cribles 19 marques : dix produits destinés aux adultes et neuf aux enfants. Après avoir été testées, six crèmes ont été épinglées :

  • Pour enfants : Lancaster Wet skin sun for kids, en raison « de la présence d’ethylhexyl methoxycinnamate » soupçonné d’agir « comme un perturbateur endocrinien potentiel » et le spray hydratant bio Lovea Kids à cause de l’indice affiché « qui correspond à la catégorie haute protection » alors qu’il « devrait être classé en faible protection ».
  • Pour adultes : Bioderma photoderm MAX brume solaire, Lancaster Wet skin sun sport, Garnier Ambre solaire sensitive expert + brume sèche protectrice. Ces trois produits « contiennent des perturbateurs endocriniens potentiels ». La quatrième crème pointée du doigt est Clarins spray solaire lait fluide sécurité. Le problème réside dans l’indice : il correspond « à une très haute protection » alors qu’il est « à la limite de la catégorie « haute protection » ».

Pour rappel, décortiquer l’étiquette d’un produit cosmétique reste encore aujourd’hui très important. Car certains ingrédients aux noms barbares sont à bannir.

 

 

 

 

Commentaires

Commentaire

loading...