A la une Actus

Sida au Maroc : « 70% des femmes sont infectées par leur conjoint », les 10 chiffres clefs à retenir !

Écrit par FDM

Au Maroc, 13 322 personnes vivent avec le Sida, d’après les chiffres communiqués par le ministère de la Santé, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, le 1er décembre, déclinée cette année autour du « Droit à la Santé ». Un droit important qui « fait partie des droits fondamentaux des droits de l’Homme », comme le rappelle ONUSIDA dans un communiqué, alors que « de trop nombreuses personnes, notamment les personnes les plus marginalisées et les plus affectées par le VIH font toujours face à des défis concernant l’accès aux services sociaux et de santé dont elles ont urgemment besoin. » Mais qu’en est-il au Maroc ? Le point en 10 chiffres.

3, c’est le nombre de régions au Maroc dans laquelle se concentrent plus de 50 % des personnes séropositives sur les 13 322 qu’a enregistré le pays. Ces régions sont Souss Massa, Casablanca-Settat et Marrakech-Safi.

70% des femmes sont infectées par leur conjoint.

1 000, c’est le nombre des nouvelles infections estimé en 2016, avec une diminution de 44% depuis l’année 2004 (1 800), d’après le ministère de la Santé.

 1,3 % des Professionnelles du sexe féminin (PSF) vivent avec le VIH.

 4,3% des homosexuels sont séropositifs.

8 % des personnes que se sont injectées de la drogue sont séropositif.

160 960 personnes parmi les populations les plus exposées aux risques d’infection ont pu avoir accès en 2016 au programme de prévention. Au cours du premier semestre 2017, ce chiffre atteignait déjà 123 388 personnes couvertes.

1 200, ce sont le nombre de centres de Santé et ONG dans lesquels il est désormais possible de faire un dépistage du SIDA. En 2016, 605 746 personnes ont pu faire un test contre 218 951 en 2012, soit un chiffre multiplié par 3. Parmi les 605 746 personnes, 154 416 femmes enceintes en consultation prénatale.

62 % des femmes enceintes ont reçu en 2016 un traitement antirétroviral (TARV) pour prévenir la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant (pTME). Ce taux était de 33 % en 2011.

0 discrimination lié au VIH en 2020, c’est l’objectif du plan stratégique national de lutte contre le Sida 2017-2021.

Commentaires

Commentaire

loading...