A la une Actus

Si chacun de nous devenait végétarien, on sauverait 8 millions de vies

Écrit par FDM

Une récente étude démontre qu’en changeant simplement nos habitudes alimentaires, on réduirait de façon significative les fléaux environnementaux qui pèsent sur la planète.

Un sacrifice individuel bien maigre comparé au gain pour toute l’humanité. Selon une étude menée par l’université d’Oxford, si tout le monde sur cette planète adoptait un régime moins riche en viande et en produits laitiers, on pourrait sauver entre 5 et 8 millions de personnes d’ici 2050, réduire les émissions de CO2 des deux tiers et économiser 2000 milliards d’euros. Ainsi, une alimentation sans produits animaux émet de 7 à 15 fois moins de gaz à effet de serre.

Rappelons que l’impact de l’élevage bovin sur l’environnement est dramatique. Il est responsable de près de 15 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde, plus que l’ensemble du secteur des transports. Pour produire 1 kg de bœuf, il faut plus de 15 400 litres d’eau et 7 kilos de céréales. Et donc toujours plus de surfaces cultivées, de déforestation, de monocultures intensives, de pesticides, d’OGM… A méditer.

Commentaires

Commentaire

loading...