A la une Actus

Show assuré pour le premier jour du Festival Timitar d’Agadir

Ça y est ! Ce 4 juillet, Agadir s’est déchaîné aux sons du Festival Timitar. Le public de la Place Al Amal a ainsi été embarqué au cœur de la musique traditionnelle avec les groupes Rokkba Ahl Essalam et Oudaden, en passant par la musique raï avec Aymane Serhani et en faisant un saut par le reggae avec l’immense groupe jamaïcain Inner Circle.

On tape du pied puis des mains avant que le rythme nous pousse à danser. Ce 4 juillet, c’était le premier jour du Festival Timitar avec une programmation riche en sons !  C’est le groupe de Zagora Rokkba Ahl Essalam qui s’est lancé en premier sur la scène de la Place Al Amal et a ainsi donné le tempo de la soirée avec sa danse traditionnelle atypique. Sa particularité ? Un couple se place au centre des danseurs et musiciens avant d’exécuter une chorégraphie poétique contant les amours vécues au sein de cette communauté du sud. Un sacré voyage avant que le public s’envole en Jamaïque avec le célèbre groupe de reggae Inner Circle à qui l’on doit les tubes « Sweat », « Bad Boy » ou « Tenement Yard ». Ces légendes de la pop jamaïcaine ont tout de même partagé l’affiche avec plusieurs artistes dans le passé comme Elton John. En deuxième partie de soirée, le célèbre groupe amazigh Oudaden et surtout Aymane Serhani ont attiré les foules. Ce chanteur est l’un des artistes marocains les plus en vogue chez les jeunes. Chacun de ses titres est vu des dizaines de millions de fois ! Parmi eux, l’un des plus connus « Nebghi Djini Bsurvet ». Les festivités de ce premier jour ont aussi été ponctuées par les sets du DJ Taxi Kabir qui est issu d’une famille d’artistes passionnés de musique et d’instruments traditionnels marocains. Avec lui, c’était un mix parfait entre électro, chants tribaux et rythmes du Moyen-Orient et d’Afrique. Bref, la musique de la soirée a été puissante et nous a donné un magnifiques avant-goût des festivités à venir.

Commentaires

Commentaire

loading...