A la une Actus

Saâd Lamjarred renvoyé aux assises

Écrit par FDM

Les déboires du chanteur marocain Saâd Lamjarred avec la justice française n’en finissent pas. La chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a en effet ordonné le renvoi du chanteur devant la cour d’assises pour viol aggravé et violence aggravée.

Si Saad Lamjarred cartonne côté musique avec son dernier clip qui cumule plus de 7,2 millions de vues sur YouTube, côté justice, cela va très mal pour lui, puisque la cour d’appel de Paris a de nouveau renvoyé aux assises pour le viol aggravé d’une jeune femme de 20 ans en 2016.

Les faits dénoncés par la victime se seraient déroulés dans la chambre d’un hôtel parisien, quelques jours avant un concert de l’artiste. Incarcéré dans la foulée, Saad Lamjarred avait été libéré sous bracelet électronique en avril 2017. L’artiste avait ensuite été renvoyé en correctionnelle en avril 2019 par un juge d’instruction ayant décidé de requalifier les faits en « agression sexuelle » et « violences aggravées ». Cette ordonnance avait été infirmée par la chambre d’instruction de la cour d’appel en janvier 2020, qui a estimé que les faits devaient être qualifiés de viol, un crime passible des assises. La Cour de cassation avait toutefois invalidé cette décision, pour un défaut de signature du président de la chambre. Ressaisie des faits, la cour d’appel a de nouveau ordonné le 2 mars que Saad Lamjarred soit jugé aux assises pour « viol aggravé », conformément aux réquisitions du parquet général. Le chanteur risque jusqu’à 20 ans d’incarcération pour ces crimes.

 

(Avec AFP)

Commentaires

Commentaire