A la une Actus

Pour Time Magazine, les personnalités de l’année sont ces femmes qui ont « brisé le silence »


Cinq femmes posent en « Une » du Time Magazine qui les a choisies comme personnalités de l’année car elles ont osé « briser le silence » et dénoncer, à visage découvert, les abus sexuels dont elles ont été victimes.

L’actrice Ashley Judd, la lobbyiste Adama Iwu, l’ex-ingénieure Uber Susan Fowler, la chanteuse Taylor Swift et l’employée agricole Isabel Pascual, voici le nom des cinq personnalités de l’année pour Time Magazine. Ces femmes représentent tout bonnement celles qui ont « brisé el silence » régnant autour du harcèlement sexuel. Grâce à elles, le tabou est tombé. Grâce à elles, des langues se sont déliées. Grâce à elles, des scandales ont été révélés comme l’affaire du célèbre producteur de Hollywood, Harvey Weinstein, afin que la justice prenne le relais. « Les actions galvanisantes des femmes de notre couverture ont déclenché un des changements plus rapides de notre culture depuis les années 60 », explique Edward Felsenthal, le rédacteur en chef de Time, en dévoilant ce classement publié chaque année depuis 1927. Et d’ajouter : « Pour avoir donné une voix à des secrets de Polichinelle, pour être passés du réseau des chuchotements aux réseaux sociaux, pour nous avoir tous poussés à arrêter d’accepter l’inacceptable, les briseurs de silence sont la personnalité de l’année ». Des femmes courageuses qui racontent leur histoire dans le magazine et qui continuent à affirmer que la libération de la parole est essentielle pour aller de l’avant.

This image obtained December 6, 2017 courtesy of Time magazine, shows the 2017 Time Person of the Year: « The Silence Breakers ». Time magazine named December 6, 2017, « The Silence Breakers » who revealed the pervasiveness of sexual harassment and assault across various industries that triggered a national reckoning in the United States as Person of the Year. »The Silence Breakers » designates a broad range of people, mostly women, from this year’s first public accusers of disgraced Hollywood mogul Harvey Weinstein to those who shared their stories of abuse using the hashtag #MeToo and its foreign language equivalents.
– RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO / TIME INC./BILLY & HELLS/HANDOUT » – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
/ AFP / TIME Inc. / Billy & Hells / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO / TIME INC./BILLY & HELLS/HANDOUT » – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Commentaires

Commentaire

loading...