A la une Actus

Nouvelle Mercedes-Benz GLA : plus de caractère, plus d’espace, plus de sécurité (photos)

Écrit par FDM

Successeur d’un modèle à succès (le premier GLA a été produit à plus d’un million d’exemplaires), la nouvelle Mercedes-Benz dépasse ses prédécesseurs de plus de dix centimètres en hauteur tout en étant 1,5 centimètre plus court. Elle offre aussi plus de caractère, plus d’espace, plus de sécurité. Les détails.

Le nouveau GLA ouvre l’accès à la famille SUV très prisée de la marque et offre encore plus de caractère que son prédécesseur. Parmi les éléments de design typiques des tout-terrain figurent la partie avant verticale, les porte-à-faux courts à l’avant et à l’arrière, ainsi que les revêtements protecteurs sur tout le pourtour.

Le nouveau GLA franchit un nouveau cap en matière de sécurité grâce à ses systèmes d’aide à la conduite avec la coopération du conducteur. Le Pack Assistance à la conduite a été élargi aux fonctions d’intersection, de couloir de secours, d’avertisseur de sortie signalant les cyclistes ou les véhicules à l’approche et de signalement des personnes détectées au niveau des passages piétons.

Le nouveau GLA allie le meilleur des deux segments pourvoyeurs de gros volumes que sont les voitures compactes et les SUV. Les SUV constituent un pilier décisif de la palette de produits et représentent entre-temps le premier segment de grande diffusion de Mercedes-Benz. Jusqu’ici, plus de six millions et demi de clients ont opté pour un SUV Mercedes-Benz à l’échelle mondiale.

Vu de profil et de dos, le véhicule en impose par ses épaulements musclés. Ses portes débordent sur les bas de caisse. Pour un confort d’accès accru, ainsi qu’une prévention efficace des salissures sur l’encadrement des portes et une meilleure protection anticollision en cas de choc latéral. Les revêtements de protection sur tout le pourtour délimitent les proportions et soulignent le caractère tout-terrain du véhicule, tout comme la protection anti-encastrement design de l’avant et de l’arrière.

 

Commentaires

Commentaire