A la une Actus

Mouna Fettou invitée d’honneur de la fête du cinéma de Marrakech

Écrit par FDM

La seconde édition de la fête du cinéma de Marrakech a choisi pour thématique Les acteurs et actrices marocains, et une invitée d’honneur, Mouna Fettou. Au programme, une rétrospective de ses films-phares ainsi qu’une masterclass pour revisiter avec elle l’ensemble de sa carrière, des tables-rondes, des projections, etc.

Projections, débats, rencontres, table ronde, masterclass, lecture de scénarios, ciné-concert… Enfants, adolescents, adultes et cinéphiles, tous les publics sont invités à partager des moments forts les 27, 28 et 29 septembre.

Mouna Fettou à qui cette édition rend hommage a fait ses débuts en intégrant l’Atelier de théâtre professionnel du Théâtre National Mohammed V de 1988 à 1990. Elle a joué dans de nombreux films au cinéma et à la télévision marocaine, notamment pour Saâd Chraïbi, ainsi que dans des pièces de théâtre au Maroc. Elle s’est fait remarquer en France avec le rôle subtil de Mina aux côtés de Sandrine Bonnaire dans Prendre le large de Gaël Morel, sorti en 2017.

Le public de Marrakech et d’ailleurs pourra également découvrir :
Un panorama du cinéma maghrébin comprenant plusieurs succès récents des cinémas algérien, marocain et tunisien et qui permettra, en présence des cinéastes et comédiens, de dresser une cinécartographie de cette région du monde où se croisent nombre de sensibilités similaires.
Une table ronde autour de laquelle des professionnels (producteurs, réalisateurs, comédiens, directeurs de casting…) sont invités à discuter des questions de la formation et du casting des actrices et acteurs pour le cinéma marocain.
Une lecture publique, par des lauréats de l’ISADAC, des scénarios de courts métrages maghrébins sélectionnés dans le cadre de notre concours lancé en partenariat avec TV5 Monde.
Une projection de la cuvée 2019 des films de fin d’études des lauréats de l’ÉSAV Marrakech.
Une séance de minuit avec le premier film d’horreur marocain, des projections de films documentaires marocains inédits des années 60 et 70, une séance de courts métrages d’animation pour les tout-petits et, en ouverture du festival, Les Hirondelles de Kaboul, chef-d’œuvre littéraire de Yasmina Khadra transcendé par l’animation.

 

Pour rappel, pour une deuxième édition de la Fête du Cinéma de Marrakech, le cinéma Colisée, l’École Supérieure des Arts Visuels de Marrakech, l’Institut français de Marrakech et l’Es Saadi Marrakech Resort sont rejoints par le Musée Yves Saint Laurent Marrakech.

Commentaires

Commentaire