Actus fil info

Meryem Hajri, première footballeuse professionnelle marocaine en ligue espagnole

Écrit par FDM

Retenez son nom : Meryem Hajri. C’est la première footballeuse professionnelle marocaine à évoluer dans le championnat d’élite féminin. Depuis janvier 2018, elle a rejoint le Sporting Huelva, une équipe de première division espagnole, et a été reconduite pour une saison de plus.

Meryem Hajri maîtrise le football à la perfection. Elle a été recrutée en janvier dernier par le Sporting Huelva, une équipe de première division, devenant ainsi la première footballeuse professionnelle marocaine en ligue espagnole. Petit retour en arrière pour mieux comprendre le parcours de cette sportive hors du commun. Née en 1994, Meryem Hajri tape dans la balle dès sa plus tendre enfance à Casablanca. « Je jouais tous les jours avec les garçons de mon quartier dans les rues de notre voisinage, se souvient-elle. C’est de la sorte que ma passion pour le football est née ». Meryem Hajri travaille son jeu et est repérée par le Wydad avant d’être approchée par le club espagnol. Durant le tournoi international de football, COTIF 2017 organisé à Alcudia (Valence), le club andalou a ainsi eu vent des prouesses de la jeune marocaine. « Nous avons visualisé au club, les vidéos de ses matchs et avons décidé à l’unanimité de faire appel à ses services », explique Antonio Toledo, l’entraîneur du Sporting Huelva. Et Meryem Hajri d’enchaîner que « porter le maillot du Sporting Huelva fut une décision pertinente ».

Meryem Hajr, « une valeur sûre »

Depuis son arrivée au sein du club andalou, « j’ai évolué en matière de discipline et de maturité technique, affirme Meryem Hajri. Je sens que je peux apporter beaucoup à mon club et je veux le faire. Je suis très motivée ». En effet, « Meryem fait preuve d’une grande présence physique, ajoute son entraîneur. Elle est certes timide mais sur le terrain, elle dégage une grande force mentale et ses puissantes frappes de ballon sont redoutables ». Le Sporting Huelva qui a engagé la joueuse marocaine pour une durée de six mois renouvelables, l’a reconduite pour une nouvelle saison. Antonio Toledo est tout fier de sa recrue. « C’est une valeur sûre pour le club. En peu de temps, elle a considérablement évolué et comblé ses lacunes en matière tactique », tient-il à préciser. Et Meryem de lâcher : « Être la première marocaine à jouer, à l’âge de 23 ans, dans un championnat professionnel européen est une grande fierté pour moi et pour tous les membres de ma famille. Certes, je leur manque, mais c’est pour porter haut les couleurs de mon pays et cela me rend fière et déterminée ». Pour la milieu de terrain, il faut aller au bout de ses projets, encourageant au passage les jeunes filles passionnées du ballon rond. « Il faut insister, s’entrainer, et donner le meilleur de soi-même, insiste-t-elle. J’avoue que l’entourage était aussi un élément clé dans ma réussite, d’où l’importance que la famille accompagne son enfant dans la réalisation de son rêve ».

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire

loading...