Actus fil info

Make Mothers Matter rappelle à Casablanca l’importance de la mère pour promouvoir la paix

Écrit par FDM

L’ONG Make Mothers Matter organise pour la première fois au Maroc une conférence intitulée « Mères pour la paix ». Un événement mis sur pied les 3 et 4 mai à Casablanca avec le soutien de Care international-Maroc pour mettre en avant le rôle essentiel des mères en tant qu’actrices de la paix.

Au vu de la montée de la violence, des conflits et des déplacements forcés qui touchent en priorité les mères, l’ONG Make Mothers Matter a décidé de préparer les 3 et 4 mai à Casablanca une conférence baptisée « Mères pour la paix ». « Avec le soutien de Care International-Maroc, nous avons choisi de l’organiser en Afrique, continent en plein essor où les femmes jouent un rôle primordial pour le développement durable en termes d’éducation, de santé, de gestion des ressources et d’égalité des genres, explique Anne-Claire de Liedekerke, présidente de Make Mothers Matter, dans un communiqué. La paix commence au sein des familles et des relations intrafamiliales. Elle commence par la prise de décision conjointe, la communication, le respect de l’autre et l’absence de violence domestique (verbale et physique). Les opportunités économiques des mères leur permettent de renforcer leur leadership, leur confiance et d’améliorer leur statut dans la prise de décision au sein des ménages et de la communauté. » En clair, les mères sont une ressource de paix évidente mais inexploitée ! Elles sont pourtant la solution ! Pour transmettre et appuyer ce message, une panoplie de personnalités, d’experts et d’acteurs de terrain que ce soit marocains et étrangers, est attendue comme la princesse Esmeralda de Belgique qui a écrit un livre sur les « Femmes Prix Nobel de la Paix », la Jordanienne Rima Salah, ancienne directrice exécutive adjointe de l’UNICEF 
ou encore l’Autrichienne Edith Schlaffer, fondatrice et directrice de Women without Borders et SAVE. Le public visé ? Les décideurs politiques et économiques, les académiciens et chercheurs, les représentants ou membres d’organisations internationales et associations marocaines qui œuvrent dans le domaine de la protection et de l’autonomisation des femmes, mais aussi les mères, pères, et membres de la société intéressés par le sujet. Car en plus de sensibiliser via les médias et réseaux sociaux, l’ONG souhaite créer un réseau de mères dans toutes les régions du monde afin de faire entendre leur voix en faveur de la paix, mais aussi présenter les conclusions de ladite conférence à l’ONU (New-York et Genève), à l’UNESCO (Paris) et à l’Union européenne (Bruxelles) où Make Mothers Matter a des délégations actives.

Commentaires

Commentaire

loading...