A la une Actus

L’OPM lance la saison musicale avec « Les religions à l’unisson »

Écrit par FDM

Les voix de la tolérance et de la paix ont raisonné hier soir à Casablanca à l’église Notre-Dame, lors de la soirée de gala organisée par l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM). Une soirée magique où l’émotion, le recueillement et le partage étaient au rendez-vous.

Le coup d’envoi de la saison musicale a été donné mercredi 11 octobre à Casablanca par l’Orchestre Philharmonique du Maroc avec la seconde édition des concerts «Les religions à l’unisson». Le concept, développé l’année dernière, avait rencontré un grand succès tant au Maroc qu’en France. Cette année, les mêmes valeurs de tolérance prédominent et l’OPM a mis en avant trois artistes de trois confessions différentes pour interpréter des œuvres de compositeurs issus des trois religions.
Le concert a ainsi été ouvert par Hasnae Bennani soprano marocaine qui a interprété les chants soufis, Voix interdites-Chant I d’Ahmed Essayad, retenu à Monaco. La soprano a ensuite enchainé par Qaddish, une mélodie hébraïque pour voix, violoncelle et orchestre, composée par Graciane Finzi, compositrice française née à Casablanca. Par la suite, le violoncelliste français a offert au public conquis un concerto pour violoncelle de Schumann. De jeunes enfants, montés ensuite sur la scène, ont entonné un chant d’une belle pureté symbolisant le dialogue entre les cultures et les religions. Les 80 musiciens de l’OPM étaient dirigés par le chef invité Olivier Holt.
A noter que la série de concerts « Les religions à l’unisson » va se poursuivre le jeudi 12 octobre à 14h30 avec un concert pédagogique et à 20h30 avec un concert public. Marrakech accueille l’OPM le 14 octobre, qui donnera ensuite des représentations à Rabat le 15 octobre.

Commentaires

Commentaire