A la une Actus

L’importance du combat féministe de la sociologue marocaine Fatima Mernissi rappelée en Tunisie

Écrit par FDM

Le travail de la sociologue et écrivaine marocaine Fatima Mernissi pour la cause féminine a été mis à l’honneur lors d’une conférence intitulée « Combats de femmes maghrébines Fatima Mernissi, l’œuvre et l’exemple », organisée mercredi 13 décembre dans le cadre des journées culturelles du Maroc en Tunisie du 5 au 19 décembre sous le signe « la culture, le dialogue, et le bon voisinage ».

« Le combat féministe marocain initié par l’écrivaine et la sociologue (1940-2015) est un combat pour l’égalité entre l’homme et la femme » a souligné l’ambassadrice du Maroc en Tunisie, Latifa Akharbach, lors d’une conférence-hommage intitulée « Combats de femmes maghrébines Fatima Mernissi, l’œuvre et l’exemple » qui a réuni une pléiade de chercheurs et d’universitaires maghrébins. Des spécialistes qui ont mis en avant les contributions de cette icône de la pensée féministe maghrébine. Car comme l’a rappelé l’ambassadrice du Maroc en Tunisie, Fatima Mernissi a joué un rôle important dans l’émergence d’une pensée féministe maghrébine moderne, à travers l’appel à l’adoption d’une approche critique du patrimoine religieux et culturel et des traditions pour faire émerger une culture de l’égalité et de la citoyenneté. Mais pas seulement, elle a également poussé des femmes à l’écriture, et en a encouragé d’autres à publier les écrits d’auteures afin d’influer sur la place des femmes dans la société. « Fatima Mernissi a eu un rayonnement mondial, car elle a posé la question de la femme en relation avec la problématique des droits de l’Homme et de la démocratie », a-t-elle appuyé. L’universitaire et écrivaine tunisienne, Rachida Nefir a, quant à elle, insisté sur la nécessité de transférer le patrimoine intellectuel de Fatima Mernissi aux générations futures. Son travail est très riche. Sa pensée se retrouve à travers des études méthodistes et modernistes sur la femme, en passant par la constitution de groupes de recherche sur les femmes et la famille, la publication de livres de référence sur les questions de la société marocaine et la création d’associations féminines. La rencontre autour de Fatima Mernissi était également l’occasion de mettre sur la table les problématiques sociales communes à la société tunisienne et marocaine concernant les droits de la femme, comme l’a expliqué l’ambassadrice du Maroc en Tunisie, affirmant que les deux sociétés ont besoin d’une citoyenneté active fondée sur la concrétisation de l’égalité pour tous. Elle a ainsi appelé à accorder plus d’intérêt aux ouvrages de Fatima Mernissi qui proposent une interprétation critique des textes coraniques et des hadiths, rappelant fortement que la militante féministe a dénoncé dans ses écrits la pensée rétrograde et la domination masculine dans les sociétés arabo-musulmanes.

Commentaires

Commentaire

loading...