A la une Actus

L’importance de la parité mise en avant lors de la 21ème édition du Festival Gnaoua

Écrit par FDM

Après la jeunesse ou encore la culture en Afrique, le Forum des droits de l’Homme a décidé, cette année, de se pencher, à Essaouira, sur « l’impératif d’égalité ». Un sujet débattu les 22 et 23 juin en marge de la 21ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde (21-23 juin).

Pour la septième année consécutive, le Forum des droits de l’Homme pose sur la table un dossier fort : « l’impératif d’égalité ». Ce thème a été choisi pour la 21ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde. Organisé en partenariat avec le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) les 22 et 23 juin, il comptera sur la présence d’experts, d’académiciens, de chercheurs et de militants des droits de l’Homme d’ici et d’ailleurs qui débattront ensemble sur quatre questions majeures, à savoir « égalité, discriminations, parité : les notions, les conséquences », « les avancées incontestables, des discriminations persistantes », « une société en mouvement : initiatives en faveur des droits des femmes », et enfin « les voies de la réforme ». Depuis l’adoption de la Constitution de 2011, qui a consacré l’égalité et la lutte contre les discriminations à l’égard des femmes, plusieurs lois ont été adoptées, comme le rappellent les organisateurs du festival dans un communiqué. En revanche, les avancées réelles enregistrées dans l’ordre juridique interne « ne se traduisent malheureusement pas dans le quotidien des femmes, notamment les plus vulnérables à la pauvreté et à l’exclusion », poursuivent-ils. Depuis ces dernières années, des débats passionnés reviennent sur le devant de la scène comme le harcèlement public et les violences faites aux femmes, le droit des femmes à mettre fin à une grossesse non désirée, ou encore la liberté vestimentaire. Considérée, dans un passé récent, comme tabou, la revendication de l’égalité successorale dans le cadre d’une refonte globale et profonde du Code de la famille et en conformité avec la constitution et les engagements internationaux du Maroc, fait désormais partie du débat public, ajoutent également les organisateurs sur leur site. Les femmes sont au cœur de l’actualité. Les enjeux et défis sont de taille, et le Forum compte bien militer pour cet « impératif d’égalité ».

Programmation à retrouver sur :
http://festival-gnaoua.net/fr

Commentaires

Commentaire

loading...