A la une Actus

L’exposition « Face à Picasso » commence aujourd’hui à Rabat

Écrit par FDM

Une centaine d’œuvres signées par Pablo Picasso sont à découvrir au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain à Rabat du 17 mai au 31 juillet.

C’est la première fois au Maroc qu’une exposition est consacrée au maître du XXe siècle, Pablo Picasso. Une centaine d’œuvres venant tout droit des collections du Musée national Picasso-Paris ont été sélectionnées pour l’exposition « Face à Picasso ». Elle a été inaugurée lundi 15 mai au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain à Rabat et sera ouverte au public dès demain, le 17 mai jusqu’au 31 juillet, dans le cadre de « Picasso-Méditerranée », une initiative du Musée national Picasso-Paris.

Pour (re)découvrir le génie de cet artiste incontournable et surtout pour mieux plonger dans son œuvre, un panorama pluridisciplinaire est présenté, décortiqué en onze salles chrono-thématiques. En bref, y sont dévoilés ses premiers modèles, son élaboration du nouveau langage picturale c’est-à-dire le cubisme, sa réinterprétation de l’idéal classique au surréalisme, à travers ses peintures, sculptures, dessins, gravures, céramiques, estampes et photographies.

Parmi ces chefs d’œuvre exposés, on trouve La Fillette aux pieds nus (1895), à Le Jeune Peintre (1972), en passant par La Femme aux mains jointes (1907), La Lecture (1932), La Femme assise au chapeau (1939), La Cuisine (1948) ou encore La Femme enceinte (1959).

Comme le rappelle Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées qui reprend une citation de Picasso : « Non, la peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre offensive et défensive contre l’ennemi. » Et Qotbi d’expliquer : « L’ennemi, dont parle Picasso ici, c’est bien sûr le totalitarisme. C’est l’ignorance élevée à son terme qui conduit à ressentir la terreur, ou à la provoquer. L’art, donc, est cette arme de combat qu’il faut brandir contre le totalitarisme. » Et en concluant au final, que : « L’exposition «Face à Picasso» s’inscrit ainsi dans une perspective d’envergure consistant à mettre l’art et la culture au centre de notre projet, pour l’avenir. »

 

 

 

Commentaires

Commentaire