A la une Actus

Les femmes à la tête d’un ménage au Maroc en 8 chiffres

Écrit par FDM

Au Maroc, une femme sur six dirige un foyer, comme l’indique le Haut commissariat au Plan (HCP) qui a présenté, à l’occasion de la journée nationale de la femme le 10 octobre, une note ciblant les « femmes chefs de ménage » en se basant sur le recensement de la population de 2014. Zoom sur les 8 chiffres à retenir.

-16,2 % des foyers sont dirigés par des femmes. En milieu urbain, ce taux est un peu plus élevé : 18,6 % contre 11,6 % en milieu rural.

18,7 %, c’est le taux de femmes chefs de ménages enregistré dans la région de Guelmim-Oued, qui est le chiffre le plus élevé du Maroc. On trouve en deuxième position la région de Béni Mellal-Khénifra avec 18%, suivis par le Grand Casablanca-Settat (17,4%), et Rabat-Salé-Kenitra (17,3%). En bas du classement, les régions de Laayoune-Sakia El Hamra (15,1%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (15%) et Marrakech-Safi (13,6%).

3,4, c’est le nombre de personnes en moyenne composant le foyer géré par une femme.

20,9% des femmes chef de ménage vivent seules contre 4,6% du côté des hommes.

51% des femmes chefs de ménage sont âgées de plus de 54 ans contre 34% de leurs homologues masculins.

55% des femmes chefs de ménage sont veuves et 14% divorcées. Le nombre de femmes mariées s’élève à 20%.

65% des femmes chefs de ménages sont analphabètes, soit presque le double de leurs homologues masculins (près de 34%). Parmi elles, 67% n’ont aucun niveau scolaire, et 17% ont fréquenté le secondaire ou le supérieur.

30% femmes chefs de ménage sont « intégrées au marché du travail », comme le qualifie le HCP, contre 81% parmi les hommes.

 

 

 

 

Commentaires

Commentaire