A la une Actus

L’émission musicale Coke Studio Maroc cartonne

Écrit par FDM

La première saison de Coke Studio Maroc qui a notamment réuni Latifa Raafat et Douzi ou encore Fayçal et Khaoula Moujahid, a eu beaucoup de succès. Ce programme musical diffusé sur 2M qui consiste à remettre au goût du jour les grands classiques de la chanson marocaine, a attiré près de 3 millions de personnes par prime.

Cole Studio Maroc vient d’achever sa première saison, et au vu des audiences enregistrées, le programme musical parrainé par Coca-Cola Maroc et qui a réuni plus de 30 artistes dont des grands noms de la chanson marocaines, plaît… énormément. En effet, chaque prime a été regardé par près de 3 millions de Marocains, avec un pic atteignant 5,7 millions de téléspectateurs. La meilleure part d’audience a été réalisée lors du grand prime final qui a vu l’ensemble des artistes du programme interpréter le morceau historique « Nidae Al Hassan ».
Sur la toile, les vidéos de Coke Studio Maroc ont été vues plus de 50 millions de fois. Quant aux deux titres phares de l’émission, à savoir Khouyi, interprétée par Latifa Raafat et Douzi, et Moul Lkoutchi, par Fayçal et Khaoula Moujahid, ils ont dépassé les 11 millions de vues chacun. En quelques semaines, une communauté de fans a même vu le jour sur les réseaux sociaux regroupant 400 000 followers, et générant environ 1,5 million d’interactions (like, comment, etc.). « L’une des clés du succès de Coke Studio Maroc a été le travail effectué par les équipes en amont du projet, a mis en avant Brahim El Mazned, directeur de Visa For Music et directeur artistique du festival Timitar, ainsi que consultant musical de Coke Studio Maroc. En effet, le concept de l’émission a nécessité une connaissance accrue de l’histoire récente des esthétiques musicales marocaines et leur influence sur l’actualité de la scène musicale de nos jours ».


Et Salma Chafii, directrice de production de l’émission d’expliquer : « Le grand challenge de Coke Studio a été de revisiter notre patrimoine musical sans le déformer, tout en faisant plaisir à travers ses réorchestrations à deux générations qui, à priori, n’ont pas beaucoup de choses en commun. Afin de relever ce défi, nous nous sommes beaucoup investis dans la phase de préparation musicale : la composition des duos, le choix des musiciens, les arrangements, les répétitions et surtout l’implication des artistes ». En bref, à quand la nouvelle saison ?

 

Commentaires

Commentaire