A la une Actus

Lecture poétique à Tanger pour redonner espoir

Écrit par FDM

Un parterre de poètes et de poétesses dont Jalila El Khlie, s’est réuni, ce 27 août, au coeur de la Kasbah de Tanger, le temps d’une soirée appelant au « retour de la poésie aux peuples ».

Des poèmes apaisants, provocants et méditatifs. Initiée par le mouvement Marra en collaboration avec le Mouvement mondial de la poésie, une rencontre poétique appelant au « retour de la poésie aux peuples » a pris ses quartiers à Tanger le temps d’une soirée. Un rassemblement d’une dizaine d’artistes venus du Maroc, d’Egypte, des Emirats Arabes Unis, d’Espagne et du Soudan autour d’une même question : celle autour de l’humanité et son devenir. « L’objectif du Mouvement mondial de la poésie est de redonner sa place à la poésie dans le quotidien des peuples », a ainsi expliqué le poète marocain, Khalid Raissouni, estimant « qu’il arrive à la poésie et au poète de s’éloigner des espérances des peuples, et il convient donc de les ramener à ces peuples et à leurs espérances ». Un avis partagé par la poétesse Jalila El Khlie qui a salué l’opportunité de partager des points de vue et des expériences avec des artistes venus d’ici et d’ailleurs, soulignant, par la même occasion, la « grande importance de la poésie pour élever les sentiments et la pensée de tout un chacun ». Pour le Soudanais Tarik Ettaib, « la poésie est là. Il faut juste la repérer, telle une pierre précieuse, pour qu’elle puisse luire de nouveau et illuminer nos vies ». Un artiste qui s’est dit optimiste quant à la place de la poésie dans un monde pourtant assourdi par les guerres et les conflits, estimant que ce genre de rencontres est nécessaire pour « déterrer » la poésie et lui « redonner vie ». Un espoir nécessaire aussi pour la jeunesse.

Commentaires

Commentaire

loading...