A la une Actus

Le rôle du kinésithérapeute dans la rééducation des patients Covid-19

Écrit par FDM

Le kinésithérapeute joue un rôle important dans la rééducation des patients atteints de Covid-19, suite à un séjour en service réanimation ou soins intensifs. Les explications et conseils de Rim Zerouali Ouariti, kinésithérapeute et ostéopathe.

La rééducation est conseillée pour le patient dès qu’il dépasse la phase critique et 2 semaines après sa sortie de l’hôpital. « Les patients pour lesquels la kinésithérapie est indiquée souffrent d’une diminution de leur capacité fonctionnelle et/ou de leur niveau d’activité physique. Afin d’augmenter progressivement leur activité dans la vie quotidienne et leur fonctionnement physique, le kinésithérapeute leur fournira un encadrement et des instructions pour des exercices spécifiques et assurera un suivi des progrès accomplis », explique Rim Zerouali Ouariti, kinésithérapeute et ostéopathe. Aussi, et afin de réduire au maximum le risque de désaturation et de surcharges dangereuses (La saturation en oxygène du patient doit être mesurée avant, pendant et après l’effort ou les activités physiques (la limite inférieure doit être de 95 % au repos et de 90 % pendant l’effort), “les patients doivent uniquement effectuer des exercices physiques à domicile selon les paramètres d’entraînement prescrits concernant la fréquence, l’intensité, le temps/la durée et le type d’exercice », explique Rim Zerouali Ouariti.
« Pour les patients qui présenteraient une faiblesse acquise en soins intensifs, il est recommandé de les envoyer (en passant par leur médecin traitant) dans un centre de rééducation, car le risque de surcharge est élevé », prévient-elle.

Les conseils de Rim Zerouali Ouariti :

Après avoir établi son bilan, le kinésithérapeute donnera au patient quelques conseils pour faciliter les gestes au quotidien, pour se lever plus facilement du lit, le patient devra procéder par étapes :

En se positionnant tout d’abord sur le côté
Puis en sortant les pieds du lit tout en poussant sur ses bras pour faire contrepoids.
Pour finir en position assise

Pour faciliter la toilette et l’habillage :

La position assise est plus économique au niveau du souffle que la position debout

Pour faire plus facilement le shampooing :

La position assise est préférable en utilisant une main après l’autre.
Cela permettra d’avoir toujours un des deux bras au repos et de s’essouffler moins vite

Pour atteindre plus facilement les pieds :

La position assise est recommandée en croisant les jambes puis en posant un pied sur la cuisse de l’autre jambe. Cela permettra de pouvoir toucher son pied, le laver ou enfiler une chaussette sans avoir besoin de se pencher en avant.

SUR PRESCRIPTION MÉDICALE :

Des exercices de rééducation seront proposés, ils seront d’intensité et de durée adaptées à l’état du patient et se feront avec ou sans oxygène.
Ces exercices consisteront :

–         Au lit :

A mobiliser le haut et le bas du corps,
Ainsi que des exercices pour tonifier la sangle abdominale et les réactions d’appui.

–         Au fauteuil :

Des exercices pour libérer la posture et le diaphragme,
De renforcement segmentaire, assis,
De renforcement musculaire en charge.

–         Debout :

Des exercices pour améliorer l’équilibre,
Pour le renforcement des membres supérieurs,
Pour tonifier la sangle abdominale et les réactions d’appui.

Commentaires

Commentaire