A la une Actus

Le quotidien d’une ado musulmane au cœur de la dernière saison de Skam

Écrit par FDM

Les séries pour ado made in Occident parlent en général d’amour, de prises de tête avec les parents et les profs, mais surtout pas de religion. La webserie norvégienne Skam a décidé, elle, de mettre le sujet sur la table.

Sana, une ado musulmane qui porte le voile, était jusqu’à présent loin d’être au premier plan dans la webserie Skam, qui captive toute la Norvège. Dans la dernière saison, c’est le contraire. La caméra qui suit le quotidien d’une bande de lycéennes d’Oslo est désormais braquée sur Sana. On y découvre le quotidien de cette jeune femme qui, comme toute fille de son âge, est « constamment exposée à la tentation et à cette curiosité de découvrir ce que le monde peut avoir à offrir. L’ambivalence entre religion et jeunesse est d’ailleurs explicitée lors du deuxième épisode, où elle tente de prier dans sa chambre mais est continuellement interrompue par le bip de Messenger », comme le décrit le site Kombini.

A travers les épisodes (sans tout vous dévoiler), Sana va avoir le cœur qui s’emballe pour Youssef, un garçon musulman, du moins comme elle le présume. Mais l’ado ne l’est plus, il est perdu. Le sujet sera évidemment abordé avec lui, tout comme la vision qu’ont les jeunes sur la religion avec, cette fois-ci, ses autres camarades. Mais, dans Skam, aucun prosélytisme. Ici, on y raconte juste les difficultés d’une ado tiraillée entre l’insouciance de son âge et la religion. Une fiction très regardée en Norvège. Dès le premier épisode diffusé en septembre 2015, des records d’audience ont été battus.

 

Commentaires

Commentaire