A la une Actus

Le Programme de la Promotion de l’Éducation à la Santé Reproductive célèbre ses 20 ans

Écrit par FDM

Le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique aux côtés de Procter & Gamble viennent de célébrer les 20 ans du Programme de la Promotion de l’Éducation à la Santé Reproductive à Rabat.

 

Le Programme de la Promotion de l’Éducation à la Santé Reproductive a 20 ans. A cette occasion, une cérémonie officielle a été organisée à Rabat en présence des représentants des deux partenaires, Youssef Belqasmi, secrétaire général du ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et Mehdi Squalli, directeur général de Procter & Gamble en charge de la région Afrique Nord-Ouest. L’histoire du programme ? Il a été lancé durant l’année scolaire 1998/1999 et a été sponsorisé par la marque Always, ciblant principalement les jeunes filles de la première année du collège et complétant leur programme scolaire.
En chiffre, l’initiative, c’est près de 900 collèges atteints et plus de 3 000 séances éducatives délivrées chaque année par les médecins formées conjointement par les deux partenaires, ainsi que plus de 4 millions de jeunes filles et 450 000 mères sensibilisées, à ce jour, à la santé reproductive. Considéré comme un modèle de partenariat public-privé aussi bien au niveau national qu’international, le programme a été primé en 2014 par l’UNESCO, avec la publication d’une directive incitant les pays membres à inclure l’éducation à la puberté dans les curricula scolaires, comme tient à l’appuyer le ministère dans un communiqué.
Depuis 2016, un nouveau volet y a été introduit parallèlement aux séances éducatives. En effet, le Programme de la Promotion de l’Education à la Santé Reproductive comporte un axe consacré à la réhabilitation d’internats hébergeant des jeunes filles provenant du milieu rural. Le but ? Améliorer tout simplement leurs conditions de vie afin qu’elles étudient dans un cadre adéquat. Résultat : plusieurs sites ont été réhabilités, en l’aide du Rotary Casa-Nord (partenaire de P&G), comme l’internat du lycée Aouda Saadia à Marrakech, l’internat du lycée Bajja à Ben Hmed ou encore l’internat du collège Ouadi Eddahab à Kenitra.

 

 

 

Commentaires

Commentaire