A la une Actus

Le Festival International du Film de Marrakech rend hommage à Jillali Ferhati

Écrit par FDM

Après Robert De Niro et Agnès Varda, c’est au tour du cinéaste marocain Jillali Ferhati de recevoir, le 5 décembre, l’Étoile d’Or du Festival International du Film de Marrakech (FIFM). Un hommage rendu pour le réalisateur de « La Plage des enfants perdus », « Dès l’Aube » ou encore « Ultime révolte ».

Le réalisateur marocain doublé de scénariste et d’acteur, Jillali Ferhati s’est vu attribuer la prestigieuse Etoile d’Or du Festival International du Film de Marrakech (FIFM). Une récompense remise par Hammadi Guerroum, critique de cinéma et grand habitué du Festival, au vu de la longue carrière de Jillali Ferhati qui s’étale sur une trentaine d’année et est jalonnée de prix, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. A la tribune, Guerroum a tenu à saluer « l’ami, l’homme et l’artiste en ce grand moment de reconnaissance ». Pour lui, on ne peut voir ses films sans ressentir ce souffle poétique et philosophique, puisqu’il est de « cette lignée de grands conteurs » ayant fait du cinéma « une promesse de bonheur ». Pour rappel, Jillali Ferhati, c’est « La Plage des enfants perdus » (1991), « Chevaux de Fortune » (1995), « Tresses » (2000), « Mémoire en détention » (2004), « Dès l’Aube » (2010), « Secrets d’Oreiller » (2013) et « Ultime révolte » (2018), son dernier film qui a été projeté à l’issue de cette cérémonie d’hommage.

Au micro, Jillali Ferhati a tenu à exprimer ses « remerciements les plus vifs » à SM le Roi Mohammed VI pour son inconditionnel soutien au cinéma national, tout en exprimant également toute sa gratitude à SAR le Prince Moulay Rachid pour « l’indéniable cinéphilie de Son Altesse Royale et l’effort qu’il ne cesse de fournir pour que le cinéma marocain brille par sa présence dans un festival aussi prestigieux, à savoir le Festival International du Film de Marrakech ». De vifs remerciements ont aussi été lancés au public « pour l’amour que vous me portez ».

Commentaires

Commentaire

loading...