A la une Actus

Le Festival du film arabe rend hommage à l’actrice Amal Ayouch

Écrit par FDM

Pour sa première édition, le Festival du film arabe de Casablanca a décidé de rendre hommage le 10 décembre à l’actrice Amal Ayouch. Une première soirée marquée également par la projection du film « Cadre vide » de la réalisatrice Sanae Akroud.


Le Festival du film arabe de Casablanca est le petit nouveau des rendez-vous cinématographiques au Maroc. Et pour la première édition, l’association Imttidad pour la culture et le développement qui organise cet événement du 10 au 15 décembre, a tenu à rendre hommage à l’actrice Amal Ayouch. A la tribune, la comédienne a salué les réalisateurs marocains qui lui ont fait confiance en lui confiant de « grands rôles ». Amal Ayouch a notamment joué dans « L’Orchestre de minuit » de Jérôme Cohen-Olivar. Deux réalisateurs ont également reçu un hommage lors de cette première soirée, à savoir l’Algérien Ahmed Rachdi et l’Égyptien Khalid Youssef qui voit dans ce festival, une valeur ajoutée pour le cinéma arabe, appelant à mettre en place des événements de ce type dans chaque ville arabe. Lors du lancement des festivités, c’est le long-métrage « Cadre vide » de la réalisatrice Sanae Akroud qui a été projeté. Le pitch ? L’histoire d’une Fatima, interprétée par Sanae Akroud, qui est enceinte et quitte son village pour aller s’installer en ville… Le Festival du film arabe de Casablanca, c’est aussi des films en compétition qui seront départagés par un jury présidé par le réalisateur algérien Ahmed Rachdi aux côtés des actrices marocaine Latifa Ahrar et libanaise Carmen Lis, mais aussi des ateliers de formation et tables rondes autour du cinéma arabe.

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire