A la une Actus

Le festival du cinéma de Deauville met les femmes à l’honneur

Écrit par FDM

Les femmes seraient-elles à l’honneur lors de la 44ème édition du Festival du cinéma de Deauville ? Dans le jury, une présidente, Sandrine Kiberlain et plusieurs personnalités dont Leïla Slimani, et en compétition, des films remarquables mettant notamment en avant des destins de femmes !


La 44ème édition du Festival du cinéma de Deauville s’ouvre ce 31 août avec une sélection de films toujours aussi pointus et des experts à l’œil affûté. Parmi les membres du jury, la romancière et ambassadrice de la francophonie, Leïla Slimani, les actrices Leïla Bekhti, Sara Giraudeau et Sabine Azema, le réalisateur, Xavier Legrand, ou encore la comédienne Sandrine Kiberlain qui a mettra, pour l’occasion, la casquette de présidente. Les temps forts ? L’ouverture du festival avec la projection du film « Le Secret des Kennedy » de John Curran avec Kate Mara, les hommages rendus à plusieurs acteurs de renom comme Morgan Freeman pour l’ensemble de sa carrière et Sarah Jessica Parker qui recevra le « Deauville Talent Award » aux côtés de l’actrice britannique Kate Beckinsale et de l’acteur australien Jason Clark, et les comédiennes Shailene Woodley et Elle Fanning qui auront le prix « Nouvel Hollywood ».

 

Du côté des films en compétition, trois évoquant le destin de femmes. Des long-métrages marquants. Le premier, « Diane » de Kent Jones qui raconte l’histoire de Diane qui vit seule dans l’ouest du Massachusetts et qui prend soin de son fils Brian, constamment en cure de désintoxication et refusant d’ouvrir les yeux sur son addiction. Le deuxième, « Dead Women Walking » de l’Israélienne Hagar Ben-asher. Le pitch ? Neuf histoires courtes décrivant les derniers moments de plusieurs femmes condamnées à la peine capitale. Le troisième « The Kindergarten Teacher » de Sara Colangelo dans lequel le spectateur suit le périple de Lisa Spinelli, une enseignante dans une maternelle à Staten Island, qui croit déceler un potentiel de surdoué chez l’un de ses élèves de cinq ans. Sa fascination pour le jeune garçon tourne rapidement à l’obsession et elle se résout à emprunter un chemin dangereux afin que cet enfant puisse cultiver son don…

 

Commentaires

Commentaire

loading...