Actus fil info

Le Festival de la Hadra féminine et des musiques de transe porte la jeunesse

Écrit par FDM

Du 9 au 11 août, Essaouira va vibrer au son de la Hadra féminine. En effet, l’Association des Haddarates Souiriates organise la 6ème édition du Festival international de la Hadra féminine et des musiques de transe, et met, cette année, à l’honneur la jeunesse.

« Le rôle de la jeunesse au sein du soufisme marocain », c’est le thème choisi pour la 6ème  édition du Festival international de la Hadra féminine et des musiques de transe prévue du 9 au 11 août à Essaouira. Ce rendez-vous est une véritable plate-forme qui met en avant la gent féminine au sein de la culture et de la musique soufie. Et cette édition a été mis sur pied de telle manière à jeter des passerelles et tisser des liens d’amitié, de fraternité et de paix entre les peuples, tout en portant la diversité et la pluralité des cultures des différents pays participants, avec un focus sur l’art et le patrimoine soufis du Maroc, leurs spécificités et leurs origines amplement ancrées dans l’histoire humaine, comme le développe l’Association des Haddarates Souiriates qui organise l’événement. Au programme, le 10 août, une conférence au  musée de Sidi Mohammed Ben Abdellah autour du thème de cette 6ème édition en présence de chercheurs et d’académiciens, et une série de concerts sur la place Moulay El Hassan avec des troupes féminines en provenance notamment de Fès, mais aussi avec « Bnate Louze » de Tafraoute, « Bnate Lalla Menana » de Larache, Anouar Dekkaki et Lounassa El Hamdouchia de Meknès, outre « Jiran Al Ghiwane » et « Takada » de Casablanca. Et côté groupes étrangers, direction l’Egypte avec la troupe « Al Mawlaouiya Al Massriya » et les îles Comores avec Nawal Naouali.

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire

loading...