A la une Actus

L’association Les Impériales lance le “Club Made in Morocco”

Écrit par FDM

Fidèle à sa mission de fédérer l’ensemble des acteurs des métiers du marketing, de la communication, des médias et du digital, et d’initier des projets d’intérêt public, l’association « Les Impériales » annonce la création du « Club Made in Morocco ».

Présidée par Anouar Sabri, l’Association « Les Impériales » lance le « Club Made in Morocco ». Par cette démarche, elle vient consacrer une dynamique citoyenne de ses membres envers le secteur de la publicité, la communication et des médias mais aussi envers les annonceurs en cette période « post » crise sanitaire, comme l’explique l’association dans un communiqué. En fait, le contexte actuel de crise engendrée par la Covid-19, a accéléré la réflexion des membres de l’association autour de l’urgence d’une véritable promotion de la production nationale, ses industries de pointe, ses capacités à l’export, sous l’égide d’un label « Made in Morocco ». Pour rappel, ce secteur clé est constitué de 8 500 PME et pèse un chiffre d’affaires de près 12 milliards de DH/an. 

Dès ce mois de décembre, le Club Made In Morocco, rassemblera professionnels du secteurs, experts et responsables politiques, lors des Mornings organisés mensuellement par l’Association Les Impériales.  Parmi les thèmes abordés, on trouve une question centrale pour l’écosystème, et plus spécifiquement pour le secteur de la communication et des médias, à savoir « Comment activer une accélération sectorielle du climat des affaires autour du Made In Morocco pour des acteurs interdépendants issus de différents domaines d’activités partageant des valeurs communes de notre écosystème ? » En effet, très fortement impacté par la crise sanitaire, ce secteur aujourd’hui menacé nécessite une stratégie nationale de relance à laquelle doivent s’associer tous ses protagonistes (les acteurs du marché publicitaire – annonceurs et agences) et l’ensemble des médias nationaux et les sous-traitants, comme le souligne l’association Les Impériales. Et d’ajouter qu’au-delà de l’enjeu économique, il s’agit également d’un enjeu de démocratie qui interpelle l’ensemble des professionnels et de la société civile, l’objectif étant d’ériger une véritable force de proposition ainsi qu’un plaidoyer auprès des pouvoirs publics afin de renforcer l’aide et l’appui au secteur, et d’activer un plan de relance courageux pour le devenir de ce secteur national hautement stratégique.

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire