A la une Actus

La première poupée Barbie voilée fait polémique

Écrit par FDM

Le groupe Mattel rend hommage à Ibtihaj Muhammad, la première athlète américaine à participer aux Jeux olympiques, en portant un voile, en commercialisant dès 2018, une poupée Barbie voilée. Ce choix ne plaît pas à tout le monde, et certains appellent même au boycott de la marque.

Présentée le 13 novembre dernier à l’occasion du Glamour Women of the Year Summit, la nouvelle poupée Barbie a été conçue en l’honneur d’une grande sportive américaine, Ibtihaj Muhammad, la première athlète du pays à participer aux Jeux olympiques, en portant un voile. « Ibtihaj continue d’inspirer partout les femmes et les jeunes filles pour qu’elles repoussent les barrières« , a rappelé Mattel sur son compte Instagram. La nouvelle poupée reprend la tenue vestimentaire de l’escrimeuse américaine, entièrement blanche, qui couvre l’ensemble du corps ainsi que le haut du visage. Une autre version a été réalisée, avec une tenue de ville, un pantalon et un voile noir. « Merci Mattel de faire de moi le nouveau membre de la famille Barbie. Je suis fière que des filles du monde entier puissent jouer avec une Barbie qui choisit de porter un hijab. C’est un rêve de petite fille devenu réalité« , a réagi pour sa part la sportive.
Sur les réseaux sociaux, les pro et anti poupée voilée s’en donnent à cœur joie. Certains accusent le géant américain, actuellement en butte à de grandes difficultés financières, à user de messages qui vont à l’encontre de l’émancipation des femmes et de leurs droits, tandis que d’autres saluent cette initiative qui permet à toutes les fillettes d’être représentées.  » Ma mère m’achetait toujours des poupées de couleur, afin que je puisse me reconnaître en elles. C’est révolutionnaire de faire en sorte que tous les enfants -peu importe la couleur de la peau, le sexe, l’appartenance ethnique, les croyances religieuses- se sentent inclus« , précise encore Ibtihaj Muhammad tout en pointant le fait qu’en éditant une poupée Barbie voilée, Mattel répond aux attentes du marché musulman.
Martell rappelle, pour sa part, son message adressé à toutes les petites filles du monde : « Tu peux devenir tout ce que tu veux ! ». Cela suffira-t-il à calmer ses détracteurs ?

Commentaires

Commentaire

loading...