A la une Actus

La musique marocaine Al Ala à l’honneur à l’Institut du Monde arabe à Paris

Écrit par FDM

C’est l’histoire millénaire et le raffinement de la musique marocaine Al Ala qui a brillé ce 22 mai à l’Institut du Monde Arabe (IMA) de Paris à travers le documentaire « Nuba d’or et de lumières ». Un film projeté dans le cadre de l’exposition Al Musiqa consacrée pour la première fois à la musique du monde arabe.

Durant 80 min, l’ancrage culturel et la passion cultivée par les Marocains autour d’Al Ala a été mis en avant à l’Institut du Monde Arabe (IMA) de Paris lors de la projection du documentaire « Nuba d’or et de lumières ». Ce film, réalisé en 2007 par la franco-marocaine Izza Genini, raconte l’histoire millénaire et le raffinement de la musique marocaine Al Ala, fruit d’une fusion des cultures arabo-musulmane, berbère, chrétienne, espagnole, hébraïque et orientale. Il montre notamment comment la « nouba » qui en constitue la symphonie, continue depuis des siècles d’élargir le cercle de ses amateurs parmi toutes les générations, classes et religions confondues telle une communion. Chantés par les plus grands virtuoses aux voix inégalables, cette musique envoûte. La projection du film-documentaire « Nuba d’or et de lumières » a été organisée à l’occasion de l’exposition Al Musiqa dédiée jusqu’au 19 août aux musiques arabes, célébrant la richesse d’un patrimoine ancien parfois méconnu. Une exposition qui est une sorte de voyage visuel et sonore allant de l’Arabie heureuse de la reine de Saba jusqu’à l’Andalousie du grand musicien Zyriab, de la période préislamique, en passant par l’âge d’or égyptien de la diva Oum Kaltoum, jusqu’à la scène pop, rap ou électro, sortie dans les rues depuis les révolutions arabes.

 

(Avec la MAP)

Commentaires

Commentaire

loading...