A la une Actus

La Marocaine Aïcha El Basri remporte le Prix du « meilleur roman arabe »

Écrit par FDM

La Marocaine Aïcha El Basri a remporté, ce 31 octobre, le prix du « meilleur roman arabe » pour son livre « Al Hayat min douni » (« La vie sans moi »). Une récompense donnée lors de la 37ème édition du Salon international du livre de Charjah aux Emirats Arabes Unis.

La romancière et poète marocaine Aïcha El Basri a été primée pour son oeuvre « Al Hayat min douni » (« La vie sans moi »). Le Salon international du livre de Charjah, aux Emirats Arabes Unis, lui a décerné le prix du « meilleur roman arabe ». A la clef, une enveloppe de 150 000 dirhams émiratis (environ 390 000 DH). Aïcha El Basri est membre de l’Association internationale de la critique littéraire (France), de la Maison de la Poésie au Maroc et de l’Union des écrivains du Maroc. Elle a également été lauréate du Prix international Kateb Yacine du roman (Algérie) en 2016 pour son oeuvre « Hafidat Grita Jarbot » et primée, en 2017, dans le cadre du Prix de poésie féminine Simone Landry (Paris). Le Salon international du livre de Charjah signe sa 37ème édition sous le thème « histoire de lettres ». Depuis ce 31 octobre, 1 900 maisons d’édition de différents pays, dont le Maroc, sont rassemblées aux Emirats Arabes Unis, le Japon étant l’invité d’honneur cette année. Ce salon, c’est aussi l’exposition de 20 millions de livres, dont 1,6 million de nouveaux titres de 77 pays, et l’organisation de 1 800 manifestations culturelles, artistiques et de divertissement, présentées par 472 invités de différentes nationalités.

 

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire