A la une Actus

La HACA sanctionne Chada TV après les propos de Miloudi vantant les violences conjugales 

Écrit par FDM

La diffusion de l’émission Kotbi Tonight sur Chada TV est suspendue pour trois semaines. C’est la sanction de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) suite aux propos scandaleux du chanteur Adil Miloudi prônant les violences conjugales.

La sanction est tombée : trois semaines d’interruption d’antenne pour l’émission Kotbi Tonight sur Chada TV ainsi que la lecture sur l’antenne du communiqué relatif à la sanction. C’est la décision de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) après les propos tenus par Adil Miloudi affirmant notamment qu’ « un homme qui ne frappe pas sa femme n’est pas un homme ». Le chanteur était l’invité de l’émission diffusée le 29 juin dernier, mais le scandale n’a surgi que début septembre lorsque la vidéo a été relayée sur les réseaux sociaux, révoltant ni une ni deux les Internautes. Comme le stipule clairement la HACA dans un communiqué, les propos tenus « constituent une apologie de la violence à l’égard de la femme, une incitation expresse à cette violence, présentée de manière positive comme un attribut de la virilité et une manifestation de l’affection, voire même un comportement recommandable pour la consolidation des liens conjugaux ». Et de rajouter que « l’animateur de l’émission n’a pas réagi de manière ferme et résolue ; il a adopté, au contraire, un ton badin et plaisantin et laissé toute latitude à l’invité de répéter ses assertions appelant à la violence à l’égard des femmes. » Pour rappel, CHADA TV a obtenu, le 14 juin 2019, l’accord du Conseil Supérieur pour l’octroi d’une licence. Un opérateur qui s’est notamment engagé par ricochets à respecter un cahier des charges qui contient un ensemble d’engagements comme la promotion de l’égalité homme-femme et la lutte contre les discriminations et les stéréotypes attentatoires à la dignité de la femme… Que dire de plus ?

 

Commentaires

Commentaire