Actus fil info

La Fondation Zakoura lance The Journal, une revue tournée vers le knowledge sharing

Écrit par FDM

A travers le centre de recherche Zakoura Lab, la Fondation Zakoura présente The Journal, une nouvelle publication destinée à l’écosystème éducatif.

C’est à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant que la nouvelle revue tournée vers le knowledge sharing a été lancée. Baptisée tout simplement The Journal, elle a été élaborée par le Zakoura Lab, le centre de recherche, action et développement de 

la Fondation Zakoura qui est engagée depuis plus de 23 ans en faveur de l’éducation pour tous notamment le préscolaire, la formation des jeunes et l’autonomisation des femmes dans les zones rurales du Maroc. Aussi, pour cette première édition, The Journal s’intéresse en tout logique au préscolaire au Maroc sous le thème « Le Préscolaire, un impact sous-estimé ? ». Au fil des pages, un partage de bonnes pratiques et de mutualisation des efforts mis en forme par la contribution d’experts et d’organismes nationaux et internationaux tels que la Banque Mondiale et UNICEF Maroc ainsi que le ministère de l’Education nationale. « Nous sommes fiers de cette production, première en son genre, qui réitère l’engagement de la Fondation Zakoura et son implication à réduire les fractures », a ainsi mis en avant Jamal Belahrach, président de la Fondation Zakoura, dans un communiqué. 
De son côté Giovanna Barberis, représentante de l’UNICEF au Maroc, a fait savoir son attachement à la Fondation Zakoura dans cette démarche de promotion des connaissances autour de l’éducation préscolaire : « Par le biais de cette publication, la Fondation Zakoura confirme son leadership dans le soutien du développement de la petite enfance au Maroc. » En effet, la revue a également été l’occasion pour la Fondation de publier les grandes lignes des études d’évaluation et d’impact de ses programmes de préscolaire communautaire et d’éducation parentale dans le cadre de sa stratégie de Knowledge Sharing. Etudes, mandatées en partenariat avec l’UNICEF Maroc auprès d’un cabinet conseil indépendant, guidées par la volonté d’amélioration continue des programmes. Et Louise Mvono, spécialiste principale en éducation au bureau de la Banque Mondiale au Maroc, de conclure qu’« aujourd’hui plus que jamais, l’enjeu est de renforcer la capacité de résilience des futures générations d’adultes en les préparant à acquérir des compétences qui favorisent leur bien-être et stimulent l’innovation. »

Commentaires

Commentaire