A la une Actus

La femme en mini-burqa et Louboutins de Hicham Lasri dévoilée

Écrit par FDM

Féministe et anticonformiste. C’est ainsi que se revendique la vidéo de Hicham Lasri, un projet conçu au lendemain de l’agression sexuelle sur une jeune femme dans un bus à Casablanca. La femme en mini-burqa et Louboutins avait intrigué et surtout enflammé les réseaux sociaux. Le film vient d’être dévoilé.

Aperçue pendant le festival L’Boulevard, la femme en mini-burqa avait suscité des regards intrigués, mécontents, perplexes et outragés de la part des festivaliers. Ce sont ces regards-là que la caméra de Hicham Lasri a capté dans la première partie de sa trilogie « Women Power », des courts métrages sous forme de comédie musicale. Les choix musicaux sont, en effet, l’autre particularité de ce court-métrage qui joue la carte de l’humour et de la provocation pour faire passer des messages concernant la condition féminine, le poids de la société, les stéréotypes…
Le film démarre ainsi par un gros plan sur les yeux verts de l’actrice soulignés d’un trait de khôl. La musique, mélange de sons, de claquement de langue, d’onomatopées, mixée au chant de “Talaa Al Badrou Alayna” donne le ton à la vidéo. La musique change brusquement, et c’est une guitare électrique dont les sons se déversent alors que la jeune femme se déplace, d’une fière allure, fixant la caméra d’un regard assuré. La chanson « The perfume » du groupe de métal tangérois Lazywall et ses paroles mélancoliques et tristes qui racontent le triste sort des prostitués dans le quartier Bousbir pendant le protectorat français.
Présentée en tant qu’«expérience sociologique», cette vidéo fait partie d’une trilogie constituée de « Duel », l’histoire d’une jeune femme qui ont en ras-le-bol de se faire harcelée dans la rue et qui provoque en duel son harceleur et de « Cro-Magnon » qui raconte l’histoire d’une femme qui traîne son compagnon par les cheveux pour le ramener chez sa mère. La particularité de cette trilogie est la collaboration d’artistes et musiciens marocains. Ainsi, pour « Duel », Hicham Lasri a fait appel au groupe Betweenatna, tandis qu’une chanson des Hoba Hoba Spirit accompagne « Cro-Magnon ».

 

Commentaires

Commentaire

loading...