Actus fil info

La capsule solidaire de Zyne, la jolie babouche

Écrit par FDM

Zyne, la marque de babouches qu’on adore, a mené une jolie action caritative au début du mois de mai. Cette initiative solidaire a pour but d’aider au développement du Centre de formation pour femmes à Oussertek.

Les deux créatrices de la marque marocaine Zyne nous éblouissent toujours par leurs idées novatrices. Ainsi et après avoir propulsé ce symbole emblématique qu’est la babouche pour en faire un objet culte de mode tout en préservant l’authenticité d’un assemblage qui suit les règles de l’art artisanal d’antan, Zineb Britel et Laura Pujol s’impliquent fortement dans l’autonomisation des femmes.

View this post on Instagram

Helping Women become self-sustaining. All the proceeds from the sale we had this week will go to Amis Des Ecoles @ade_ngo_morocco to help them develop the newly opened Training Center for Women in Oussertek, by providing training, materials, and ideas to develop so the women artisans can become self-sufficient and independent. A word from the Charity Founder, Amal Zniber : From the beginning, the Charity Shoe Project initiated by ZYNE for ADE, has been a success, because we have the same beliefs and values. We believe in the empowerment of women, education, and solidarity. The ladies from our training center in Oussertek are hungry for knowledge, new skills, and opportunities. The ZYNE embroiderers are just as excited to be able to share their knowledge and expertise with the women in Oussertek. Together we have shown that businesses and NGOs can work closely together. #charityshoeproject #zynegivesback #strongertogether #whenwomensupportwomen #empowering #empoweringwomen

A post shared by Zyne (@zyneofficial) on

 

« Ce projet a commencé avec une idée folle ! Exposez notre communauté au processus de conception et aider à collecter des fonds pour une cause qui nous tient à cœur : aider les femmes à devenir autonomes », explique la marque. Pour ce faire, la marque a impliqué sa communauté qui a soumis 803 projets. Après délibération, 6 modèles ont été sélectionnés pour être mis en production. « Nous avons collaboré très étroitement avec chaque gagnant pour créer une chaussure qui incarne le message qu’ils voulaient communiquer » assure la marque qui a proposé cette collection à un prix réduit de 150 $ la paire. « Tous les bénéfices de ces ventes seront reversés aux Amis des Ecoles pour les aider à développer le Centre de Formation pour Femmes nouvellement ouvert à Oussertek. Les fonds soutiendront la formation, le matériel et les idées pour permettre aux femmes artisanes de devenir autosuffisantes et indépendantes », insiste la marque.

Commentaires

Commentaire