A la une Actus

Kaspersky : Une rencontre sur la cybersécurité des enfants à l’école Yassamine Californie à Casablanca

Écrit par FDM

Internet, c’est un outil magnifique qui est aussi… dangereux ! Cyber addiction, cyber criminalité, cyber harcèlement,… les cyber dangers sont nombreux. Aussi, Kaspersky, spécialiste de la sécurité des systèmes d’information, a organisé, ce 27 septembre à l’école Yassamine Californie à Casablanca, une rencontre entre experts d’Internet et collégiens, autour de la thématique de la cybersécurité des enfants, une priorité présente et future.

Ils en savent plus que nous sur Internet. Les adolescents semblent des spécialistes 2.0. Néanmoins, tous n’adoptent pas et ne connaissent pas les bonnes pratiques pour éviter les dérives du net. C’est pour cette raison, Kaspersky, spécialiste de la sécurité des systèmes d’information, poursuit ses actions au Maroc et a organisé, ce 27 septembre, une rencontre sous la thématique de la cybersécurité des enfants, animée par des experts d’Internet à l’instar de Janice Richardson, experte auprès du Conseil de l’Europe, Youssef Bentaleb, président du CMRPI et chef de projet principal de l’Espace Maroc Cyberconfiance, Victor Martins Fidalgo, responsable des souscriptions chez Kaspersky et Douja Belkhayat, influenceuse « digital mum ». Face à eux, une classe de collégiens de l’école Yassamine Californie à Casablanca.

« Chez Kaspersky nous œuvrons depuis maintenant 25 ans pour construire un monde plus sûr. Cela passe aussi par des actions de sensibilisation et d’accompagnement pour des pratiques numériques plus conscientes et responsables. Nous sommes heureux d’avoir pu échanger avec les élèves, les parents et les enseignants et d’avoir partagé différents conseils avec des experts, eux aussi engagés pour un Internet plus sûr au Maroc. Le numérique est source d’opportunités à condition d’en maitriser les risques et d’adopter quelques bonnes pratiques d’hygiène numérique. C’est pourquoi chez Kaspersky nous multiplions les actions et les campagnes dans la construction de l’avenir numérique », a notamment déclaré Noémie Minster, responsable de communication chez Kaspersky, avant de présenter les résultats d’une enquête sur les cyber dangers chez les jeunes marocains. On y apprend ainsi que 9 parents sur 10 se disent dépassés par leurs enfants en termes de numérique et que 88% d’entre eux avouent n’avoir jamais utilisé de contrôle parental. A l’école, 3% des parents pensent que leurs enfants ont subit une forme ou une autre de cyber harcèlement et 10 % d’entre eux ont été convoqués suite à des comportements malveillants de leurs enfants sur les réseaux sociaux à l’encontre d’un camarade. D’après une étude du Centre marocain de recherches polytechniques et d’innovation (CMRPI) datant de 2021, seulement 25% des enfants ont recours à leur parent en cas de cyber violence….Un constat tout bonnement inquiétant…

Assis et attentifs, les jeunes élèves présents semblent, pour leur part, maîtriser plus ou moins bien l’outil Internet à travers quelques bonnes pratiques : mettre en ligne un pseudo, ne pas envoyer de photos, ne pas partager les données personnelles,  ou encore laisser son compte en privé. Mais sont-ils pour autant méfiants d’Internet ? Difficile à dire… En tout cas, le panel d’experts à l’écoute de ces jeunes, n’a pas manqué de rappeler quelques règles fondamentales à adopter comme utiliser un antivirus que ce soit pour l’ordinateur ou pour le smartphone, ne pas communiquer son mot de passe, ne jamais répondre à des inconnus, ne pas laisser les réseaux sociaux ouverts (déconnection automatique) ou encore ne rien partager ! Même si le contrôle parental semble être une super arme anti cyber danger, il doit impérativement s’accompagner d’un dialogue, d’une éducation progressive au numérique, comme l’ont appuyé Noémie Minster et Youssef Bentaleb, ajoutant qu’il est également important de montrer le bon exemple (éviter de surfer sur le net dès le réveil, à table, etc.) et de s’efforcer d’être toujours à la page sur les nouveautés en ligne. Pour Kaspersky et les intervenants présents, la sensibilisation des enfants aux risques et dangers du net est crucial afin qu’ils deviennent les futurs garants de la sécurité numérique ! 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire