A la une Actus

Janire Gonzalez Etxabarri et Bitor Garitaonandia remportent le Junior Pro Morocco Mall

Écrit par FDM

Janire Gonzalez Etxabarri (ESP) et Bitor Garitaonandia (ESP) ont remporté la première édition du Junior Pro Morocco Mall, en battant Maelys Jouault (FRA) et Markel Vizcarguenaga (ESP) respectivement dans les finales disputées dimanche après-midi avec des jolies vagues de 50 à 80 cm à Ain Diab.

Première étape de la saison 2022 des Junior Qualifying Series pour la région Europe, le Junior Pro Morocco Mall a vu s’affronter les surfeurs et surfeuses dans des petites vagues de qualité toute la semaine pour couronner les deux surfeurs Basques aujourd’hui. “Je suis super contente de gagner à nouveau,” a déclaré Gonzalez Extabarri. “J’aurais dû être en Australie mais malheureusement je ne me suis pas qualifié pour les Challenger donc j’ai décidé de venir ici avec mon coach et mes parents et je me suis vraiment bien amusée.”
La surfeuse de Zumaia au Pays Basque Espagnol continue de dominer le tour européen junior en décrochant une quatrième victoire en cinq participations. La Championne d’Europe 2021 sera la surfeuse à battre pour le reste de la saison à venir alors qu’elle tentera de défendre son titre européen.

 “C’était ma première visite au Maroc et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir,” a-t-elle ajouté. “Les vagues n’étaient pas très grosses cette semaine mais c’était quand même sympa à surfer et l’ambiance était super. J’espère pouvoir revenir pour défendre mon titre ici à Casablanca.” La première moitié de la Finale a été dominée par la Française Maelys Jouault qui a pris deux vagues rapidement, mais son adversaire qui a d’abord eu du mal à trouver son rythme est revenue fort dans la course avec le plus gros score de la série après 15 minutes. Elle a tout de suite trouvé une seconde opportunité de scorer et a fini par remporter la victoire.

Maelys Jouault (FRA) retrouve le podium aujourd’hui avec sa place de finaliste, son meilleur résultat en compétition depuis sa victoire au Junior Pro Biscarrosse en 2017. Plutôt à l‘aise quand les vagues sont puissantes, la Bretonne a cependant su exploiter les petites conditions de cette semaine à son avantage pour se hisser jusqu’en finale.

 “Il y a beaucoup de positif à retenir de cette semaine pour moi et évidemment un petit peu de frustration également d’avoir été aussi proche sans décrocher la victoire,” a déclaré Jouault. “J’ai fait une petite erreur tactique dans cette finale et ça m’a coûté cher, mais je suis quand même très satisfaite de mon surf et je vais partir avec de bons souvenirs et plein de motivation pour la suite.”

 Gonzalez Etxabarri et Jouault avaient auparavant éliminé Zoe Jaeckin (FRA) et Gabriela Dinis (PRT) dans leurs séries des demies-finales.

 La finale masculine voyait s’affronter deux surfeurs du Pays Basque Espagnol également, Bitor Garitaonandia (ESP) et Markel Vizcarguenaga (ESP). C’est le plus jeune des deux, Vizcarguenaga qui a le mieux commencé mais une fois de plus à mi-série la situation a complètement changé quand Garitaonandia a enfin trouvé des vagues lui permettant de réaliser de belles manœuvres. Le talentueux goofy foot a enchaîné les manœuvres sur les longues gauches pour s’adjuger la victoire.

“C’est génial d’enfin gagner ma première compétition pro junior,” a déclaré Garitaonandia. “J’ai eu beaucoup de défaites avant aujourd’hui et c’est parfois difficile à digérer. Il faut essayer de garder la tête haute et faire confiance au travail effectué. Constater que tout ce travail finit par porter ses fruits fait vraiment beaucoup de bien au moral.”

Son meilleur résultat jusqu’à présent était une 9e place sur le tour junior et QS, mais son fort potentiel n’était un secret pour personne et nul doute que le reste des surfeurs se méfieront de lui dans la suite de la saison 2022.

“C’est beaucoup de confiance accumulée cette semaine pour moi,” a-t-il ajouté. “Je pense qu’une fois que l’on a remporté une compétition c’est peut-être un tout petit peu plus facile de le refaire. Je sais bien que je ne gagnerai pas toutes mes séries à venir mais j’engrange de l’expérience et je pourrai m’appuyer dessus.”

 Le jeune surfeur de 18 ans Markel Vizcarguenaga (ESP) a quant à lui un bel avenir après cette deuxième place, son meilleur résultat jusqu’à maintenant. Originaire de Gorliz, son surf puissant et dynamique sera probablement de nouveau une référence plus tard cette saison.

 “Je suis super content d’atteindre enfin une finale,” a déclaré Vizcarguenaga. “J’ai l’impression d’avoir fait de bonnes séries cette semaine et d’avoir montré du bon surf dans des conditions pourtant difficiles. J’aurais probablement pu faire un peu mieux en finale mais je sens que mon tour viendra.”

Garitaonandia et Vizcarguenaga ont éliminé Hans Odriozola (ESP) et Noa Dupouy (FRA) plus tôt dans la journée en demies-finales.

Au palmarès du contingent local, on notera les performances de Neil Aboufiras (MAR) et Tareq Tehraoui (MAR) qui terminent à la 33e place chez les hommes, et la belle 9e place de Lilias Tebbaï (MAR) chez les femmes.

 “Je suis très contente d’avoir participé à mon premier JQS et surtout ici au Maroc chez moi,” a déclaré Tebbaï. “L’organisation et l’ambiance étaient parfaites, je connais bien le spot mais il change tout le temps donc ce n’était pas si facile. J’ai perdu de très peu donc je pense que mon niveau de surf peut me permettre d’aller plus loin et j’ai vraiment hâte à la prochaine compétition.”

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire