Actus

Inezgane: deux jeunes femmes poursuivies en justice pour une tenue jugée contraire aux bonnes moeurs

Écrit par admin

Deux jeunes femmes ont été arrêtées en raison d’une tenue jugée attentatoire à la pudeur. Elles sont poursuivies pour atteinte aux bonnes moeurs.

C'est le journal arabophone Assabah qui révèle l'affaire dans son édition de ce jeudi 18 juin avec en gros titre "Scandale: les talibans font leur apparition à Inezgane".  Selon la publication, les deux jeunes femmes en question, coifeuses de profession à Agadir, ont été traquées par une foule en colère alors qu'elel faisisait leur marché. Craignant pour leur sécurité, celles-ci se sont réfugiées dans une boutique du souk en attendant l'arrivée de la police, quie spérait -elle allait les sortir de là sans encombres. Sauf que si la police judiciaire de la ville est bien arrivée à la rescousse, elle n'a pas pour autant attribué le rôle de victimes aux jeunes femmes dont les tenues vestimentaires ont été jugées "contraires aux bonnes mœurs". 

Les deux accusées ont du comparaître  devant le tribunal qui a décidé de les poursuivre en état de liberté et a fixé au 6 juillet 2015 la première audience du procès.

Cité par Assabah, le président de la section de l'AMDH à Agadir, Abdelaziz Sellami, a de son côté considéré l'arrestation des deux jeunes filles comme "une transgression flagrante des libertés individuelles". Même topo pour les autres associations des droits de l'homme, qui dénoncent en choeur un recul des droits individuels garantis par la constitution. Abdelaziz Sellami souligne à ce sujet que le droit marocain n'a pas défini de "critères relatifs à l’aspect vestimentaire attentant et faisant outrage aux bonnes mœurs".

Commentaires

Commentaire

loading...