A la une Actus

Ibrahim Maalouf, Ben Harper & The Innocent Criminals, Asaf Avidan, … au Jazzablanca

Écrit par FDM

Du 1er au 3 juillet, de grands noms de la scène nationale et internationale se sont donnés rendez-vous à la 15ème édition du festival Jazzablanca organisée cette année à Anfa Park. A l’affiche, Ibrahim Maalouf, Gilberto Gil, Asaf Avidan, Ben Harper & The Innocent Criminals, Erik Truffaz feat Hamid El Kasri, Mulatu Astatke, Majid Bekkas, Seun Kuti, Oum ou encore Natasha Atlas.

Jazzablanca célèbre son retour en dévoilant une programmation plus intense que jamais. Du 1er au 3 juillet à Anfa Park, des artistes de renom sont attendus pour partager avec le public des concerts qui promettent d’être inoubliables. Ainsi, vendredi 1er juillet, les prodigieux musiciens Erik Truffaz et le Maâlem Hamid El Kasri seront regroupés sur scène pour la première fois. Leur concert promet une fusion inédite, qui mêlera les rythmes jazz-électro de l’un, et le timbre puissant de la voix et du guembri de l’autre. La scène Casa Anfa accueillera ensuite le trompettiste et compositeur Ibrahim Maalouf. L’artiste entame une tournée internationale qui marque son retour après une longue absence des scènes. Les Jazzablancais feront partie des privilégiés qui auront l’occasion de découvrir en avant-première son nouvel opus “Capacity To Love”, dont la sortie officielle est prévue pour septembre 2022.

Samedi 2 juillet, c’est Gilberto Gil, sommité de la fusion du jazz et de la musique latine, qui viendra égayer la soirée avec un répertoire faisant partie de la vie et de l’histoire du Brésil. Du haut de ses 78 ans, ce ​​recordman d’enregistrements discographiques ; plus de 70 albums à son actif ; continue d’osciller entre la guitare et l’accordéon, et de transmettre à travers sa musique des messages engagés.

Le même soir, le public aura rendez-vous avec le compositeur, guitariste et chanteur israélien, Asaf Avidan qui se produira pour la première fois au Maroc. Connu par un timbre aigu singulier, ce bluesman folkeux a 7 albums à son actif et une dizaine de tournées internationales. Il conquit le public avec ses balades à la guitare comme au piano. Pour son concert à Jazzablanca, l’artiste présentera son dernier opus “Anagnorisis”, aux influences hip-hop et gospel.

Dimanche 3 juillet, un vent de fraîcheur soufflera sur Anfa Park avec le retour de Oum. Devenue une figure incontournable de la scène marocaine, elle présentera pour la première fois au Maroc son album “Daba”. Avec des titres comme “Temma”, “Mezzinellil” et “Sadak”, cet opus est un hymne puissant à l’humanisme, le féminisme et la spiritualité que prône cette artiste accomplie. Le concert de clôture de la 15ème édition de Jazzablanca promet d’être mémorable avec la star internationale Ben Harper et son groupe The Innocent Criminals. Guitariste hors pair, le chanteur américain célèbre ses vingt-huit ans de carrière. Naviguant à l’origine dans un folk-blues souvent militant, Ben Harper a développé ses influences rock, reggae ou gospel au gré de ses 16 albums. Avec 4 Grammy Awards à son actif, l’artiste revient avec The Innocent Criminals pour offrir un concert festif dans une énergie joyeuse.

Sur la Scène 21 (scène du Village), Jazzablanca accorde cette année une place particulière aux artistes marocains et africains. La Scène 21 et propose une multitude de sonorités alliant jazz, afrobeat, blues, jazz-électro et des fusions latines et gnaouies. Au programme, la formation marocaine Bab L’Bluz et le père du jazz éthiopien Mulatu Astatke vendredi 1er juillet, la chanteuse belge d’origine égypto-anglaise Natacha Atlas et Seun Kuti & Egypt 80 samedi 2 juillet, et le trio lyonnais EYM. E et l’incontournable Maâlem Majid Bekkas dimanche 3 juillet.

 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire