A la une Actus

Hurya., la protection alternative qui libère le tabou de la précarité menstruelle

Écrit par FDM

Hurya. est le nom de la nouvelle marque marocaine de lingerie périodique. Ces protections alternatives ont été développées par Lamia Lahlou de Fibreti Group grâce à des techniques innovantes.

Se présentant comme une alternative aux protections hygiéniques classiques, le sous-vêtement périodique est conçu pour absorber les fuites urinaires et flux menstruels sur plusieurs heures. Sain, écologique, confortable et élégant, Hurya.se décline en 10 modèles et 21 déclinaisons, la marque est le fruit d’une année de travail et de recherche. « L’ambition de Hurya. raisonne dans son nom même. Nous voulons libérer le sujet de l’hygiène féminine mais aussi la femme marocaine de ces périodes qui peuvent être désagréables et contraignantes afin qu’elle libère tout son potentiel. Hurya. c’est aussi un clin d’oeil à la femme berbère. Une femme ambivalente et équilibrée : signe de courage, ténacité mais aussi femme de caractère, gardienne des traditions et des valeurs », explique Lamia Lahlou, DGA Fibreti Group et fondatrice de la marque Hurya. “L’ambition de Hurya. est de démocratiser l’accès aux protections alternatives et saines tout en favorisant le Made in Maroc”, ajoute-t-elle.

Hurya. est engagée pour aider à libérer le tabou de la précarité menstruelle au Maroc et en Afrique. Pour que l’accès aux protections ne soit plus un privilège, que les menstruations n’entraînent plus un décrochage scolaire ou professionnel, que l’hygiène intime ne soit plus un obstacle à l’émancipation de la femme ! En effet, le choix du nom de la marque est, en lui-même tout un symbole. C’est un clin d’œil à la libération de la femme marocaine de ces périodes qui peuvent être désagréables et contraignantes.

 

“Hurya. est la première marque de lingerie périodique au Maroc qui propose un modèle adapté aux femmes enceintes, en post-partum & aux femmes à mobilité réduite . Nous allons continuer à diversifier notre gamme car nous voulons que toutes les femmes se sentent intégrées à cette démarche », précise la fondatrice de la marque, pour que l’accès aux protections hygiéniques ne soit plus être un luxe. Le côté écologique est également mis en avant par Lamia Lahlou qui rappelle le côté écologique de Hurya. En effet, environ 11 000 protections hygiéniques sont jetées par une femme dans sa vie, soit 45 milliards de déchets générés par an. Le coût de ces protections est également non négligeable, car une femme dépense 25 000 DH en moyenne pour ses protections hygiéniques. Hurya. pour sa part coûte moins de 200 DH et dure, si elle est bien entretenue,  entre 3 et 5 ans.
À noter que Hurya. se veut aussi fortement engagée auprès d’associations et mouvements qui oeuvrent  à sensibiliser sur le sujet du gaspillage et de la précarité menstruelle.

 

Commentaires

Commentaire