Actus fil info

FLDF : Recul des droits des femmes durant la pandémie de Covid-19

Écrit par FDM

A l’occasion de la Journée nationale de la femme marocaine, le 10 octobre, la Fédération des Ligues des Droits des Femmes (FLDF) fait le point sur le droit des femmes tout particulièrement durant le confinement engendré par la pandémie de Covid-19.

Cette année, la Journée nationale de la femme marocaine coïncide avec la pandémie de Covid-19, démontrant « que les femmes – qui constituent la moitié de la société-remplissent leurs rôles avec courage et détermination », comme le souligne la Fédération des Ligues des Droits des Femmes (FLDF) dans une déclaration. Mais cette année, le chômage des femmes a atteint 14% et les inégalités salariales 17%, sans oublier l’augmentation de la précarité avec notamment une perte ou une diminution du revenu. Autre détérioration : la santé de femmes. Se référant à l’étude du Haut-Commissariat au Plan, « 47, 7% des familles dirigées par des femmes, n’ont pas bénéficié des services médicaux comparé à 37,9% des familles dirigées par des hommes », ajouté à cela des impacts psychiques du Covid-19, une disparité dans l’enseignement à distance et une augmentation de la violence à l’égard des femmes. La FLDF a notamment enregistré l’augmentation de sa fréquence, en plus de la dangerosité des actes durant la période de confinement, et a recensé de nombreux lacunes juridiques, pratiques et judiciaires, liées à la prise en charge des femmes violentées, leur hébergement et la mise en place d’un protocole sanitaire spécial en leurs faveur. Aussi, la FLDF réclame l’harmonisation et la réhabilitation des politiques publiques sociales, économiques, financières et fiscales de façon participative pour l’éradication de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes, ou encore la révision globale du Code de la famille et l’adoption d’un système pénal moderne qui soient conformes à la Constitution et aux conventions internationales des droits humains des femmes.

Commentaires

Commentaire