A la une Actus

Festival « Sete Sois, Sete Luas », le voyage musical d’Essaouira 

Écrit par FDM

Orkestra Popular 7 Luas et la jeune troupe Oussoul Gnaoua se sont produits lors de la clôture de la 27ème édition du Festival « Sete Sois, Sete Luas » (Sept Soleils, Sept Lunes), et ont, tout bonnement, séduit le public avec des sonorités envoûtantes.

Le public de la 27ème édition du Festival « Sete Sois, Sete Luas » (Sept Soleils, Sept Lunes) ont été conviés à voyager dans l’univers de l’Orkestra Popular 7 Luas. Sur scène, cinq musiciens talentueux : le Brésilien Roberto Bandeira, le Portugais Ricardo Cohelo, l’Espagnol Javier Blanes, le Bissau-guinéen Manecas Costa et l’Italienne Barbara Eramo. Des artistes confirmés qui ont proposé aux festivaliers un soupçon de fado, un brin de samba, deux doigts de saudade, des envolées de sonorités médiévales et des nuées de bel canto nimbées de flamenco, le tout assaisonné de gumbé et de musique gnaoua. Durant la soirée également, les jeunes musiciens de la troupe souirie Oussoul Gnaoua qui ont manié, à la perfection, l’art ancestral et des rythmes riches et variés. Bref, un événement représentant une dizaine de pays de la Méditerranée et du monde lusophone autour de la culture et initié en partenariat avec l’Association Essaouira-Mogador, qui a conquis le public. Pour Kaoutar Chakir Benamara, secrétaire générale de l’Association Essaouira-Mogador, « quelle que soit notre langue, notre couleur de peau, nos opinions politiques ou nos manières d’exprimer l’amour et l’espoir, la musique nous parle ». Et d’ajouter qu’ « en assistant à ce concert emblématique de clôture, nous soutenons la création musicale et un projet audacieux qui a osé mélanger les musiques du monde ».

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire